• Rechercher
Accueil ► News ► Des SMS cryptés avec CyanogenMod sur Android

Des SMS cryptés avec CyanogenMod sur Android

Koush, l’un des développeurs de la ROM CyanogenMod, travaille en ce moment sur un système pour permettre le cryptage des SMS envoyés entre utilisateurs de la ROM. Une sécurité de plus alors que le scandale de l’espionnage des données personnelles fait toujours parler de lui.

Depuis le début de l’affaire PRISM, le gouvernement américain martèle son message : les agences fédérales de sécurité du pays n’ont pas accès à toutes les informations transitant par Google, Facebook, les boîtes mails, etc. Une affirmation qui n’empêche pas les utilisateurs de vouloir protéger leurs données personnelles.

Sur mobile, les concepteurs de la ROM CyanogenMod (un système exploitation alternatif installé sur téléphone rooté) ont peut-être une solution. Un plugin intégré à la ROM pour crypter les SMS est actuellement en développement, et une fois n’est pas coutume, c’est Apple et son iMessage qui a inspiré Koush, initiateur du projet.

Le principe est le suivant : quand quelqu’un enverra un SMS, celui-ci passera par le plugin PushSMS qui va le crypter. Le message transitera ensuite par le service de cloud de Google pour arriver au destinataire. Si le cryptage n’est pas possible, parce que la connexion à Internet ne peut pas se faire par exemple, le SMS sera envoyé normalement.

Ce système ne marchera qu’entre utilisateurs de la ROM CyanogenMod, soit 7 millions de personnes à ce jour.

Le procédé est censé fonctionner avec les applications de messagerie comme GoSMS ou Handcent SMS. Toujours en développement, cet ajout serait un pas de plus vers la sécurisation des données qui transitent par nos smartphones.

Dans la même veine, CyanogenMod travaille également sur la mise en place d’un mode « incognito », qui permettrait de faire fonctionner nos applications sans qu’elles aient accès à nos informations personnelles tels que nos contacts, agenda ou SMS. Si ces deux systèmes se révèlent efficaces, les utilisateurs soucieux de sécuriser leurs données privées pourraient trouver là une raison de rooter leur mobile.


Auteur
Thomas Povéda
Tous les articles
Auteur Thomas Povéda