• Rechercher
Accueil ► News ► Decryptage ► Une I.A. pour sauver les piétons qui ont des écouteurs

Une I.A. pour sauver les piétons qui ont des écouteurs

Cette technologie se base sur le machine learning et aurait la faculté de repérer le son d’une voiture à proximité de l’utilisateur et le prévenir grâce à des notifications sonores. Une sorte de mesure préventive aux accidents de la route.

Les écouteurs, notamment avec la réduction de bruit active, peuvent nous faire se sentir comme isolé du monde. La musique, rien que la musique. Une sensation agréable mais loin d’être sans danger, surtout lorsqu’on marche dans la rue. Et si le monde semble disparaître grâce au son mélodieux de Tom Misch, il est pourtant bel et bien là. Un klaxon de voiture a vite fait de vous le rappeler au moment où vous traversez sans vérifier, perdue dans votre musique.

Des scientifiques de l’université de Colombia aux Etats-Unis ont décidé de se pencher sur le problème. Ils ont crée un PAWS, pour Pedestrian Audio Warning Systeme, traduisez un système d’avertissement sonore pour piétons. Cette technologie a pour but de prévenir l’utilisateurs d’écouteurs de la présence à proximité d’un véhicule. L’intelligence artificielle développée pour ce projet s’améliore grâce au machine learning, à l’apprentissage en d’autres termes.

Elle est capable d’interpréter et de repérer les sons produits par un véhicule jusqu’à 60 mètres de distance. Le prototype d’écouteurs fabriqué pour l’expérience embarque des micros installés à différents endroits, pour capter un maximum de son. Les caractéristiques sonores de chaque voiture sont sauvegardées, et extraites par un circuit intégré. Elles sont ensuite envoyées à une application Android. De fait, l‘I.A. construit progressivement une base de données qui recense les différents véhicules précédemment analysés et arrive à différencier de mieux en mieux les types de véhicules (camion, voiture, moto, etc.).

À lire également : CES 2020 – Samsung et son humain artificiel Neon

Par ailleurs cette base de donnée a été construite à l’origine avec un large éventail de sons émanant d’un grand nombre de véhicules et dans des conditions environnementales variées (venteux, pluvieux, etc.). Néanmoins le système est encore loin d’être au point. Premièrement, il ne peut que détecter approximativement la position d’un véhicule, et il est incapable de connaître sa trajectoire. En outre, les chercheurs planchent encore sur les méthodes pour prévenir les utilisateurs. Un système de bip sonore localisé serait envisager, pour indiquer à l’utilisateur si le véhicule est à sa gauche ou à sa droite.

Le projet PAWS  a reçu 1,2 millions de dollars de donation de la part de la National Science Foundation. De quoi poursuivre tranquillement les recherches sans se soucier de l’aspect financier.

Auteur
Kevin Dachez

À la rédaction, Kevin s'occupe des News. Il est tellement bon le bougre qu'on a essayé de nous le voler plusieurs fois. Bon, à chaque enlèvement on nous le ramène. Il faut dire que, malgré ses qualités, Kevin est adepte des dégradés sous Photoshop qui sentent bon la crise d'épilepsie et la rupture d'anévrisme...

Tous les articles
Auteur Kevin Dachez