Amazon Music : sa nouvelle offre ne sert à rien si vous aimez la musique

Il y a quelques jours, Amazon Music a annoncé avec pertes et fracas l’extension exceptionnelle de son catalogue. Sauf que son utilisation ne vous amènera qu’un vilain sentiment de frustration.

Amazon fait évoluer son offre Prime depuis le début de l’année. D’abord en proposant plus de programmes ambitieux sur son Prime Video avec, par exemple, la série Le Seigneur des Anneaux : les Anneaux de Pouvoirs. Puis la compagnie américaine a annoncé une hausse de prix à venir, l’abonnement annuel passant de 49 € à 69,90 €. Là, on a déjà commencé à faire un peu la tête. Mais conscient qu’il faut choyer les utilisateurs, Amazon s’est fendu il y a quelques jours d’un communiqué à faire trembler Spotify : à partir de maintenant, l’offre Amazon Music inclue dans l’abonnement Prime ne propose plus 2 millions de titres, mais 100 millions ! Génial ? Non, vraiment pas.

Amazon Music : pour oreilles inattentives

En lisant la nouvelle, votre serviteur lui-même abonné Amazon Prime s’est empressé de télécharger l’application Amazon Music ! Sourire aux lèvres, il allait pouvoir écouter toute la musique qu’il aime en écrivant ses articles pour Android-MT ! L’application ouverte, un bel écran met en avant ce chiffre exceptionnel de 100 millions de titres ! Y a bien l’expression « en mode aléatoire » qui est étrange, mais passons.

Pourquoi ne pas écouter le dernier album de Kings of Leon ? Je le lance et je veux passer la première chanson. Je me retrouve tout à coup à la 4ème… OK, ça devait être ça le côté « aléatoire ». Je veux repasser cette chanson et je me retrouve à écouter Interpol ! Je veux faire passer la chanson, on me dit que je n’ai pas le droit et que j’ai dépassé mon cotât journalier ! Je veux alors aller directement à la fin de la chanson, mais je ne peux pas non plus !

Je ferme l’application, je l’ouvre à nouveau, je veux relancer la première chanson de l’album de Kings of Leon et… on me relance sur Interpol. Donc je ne peux même pas écouter la chanson que je veux !

J’essaie de gruger en créant une playlist puisque celles proposées dans l’appli ne souffrent pas de ces restrictions de lecture. Je relance donc une chanson de Kings of Leon… et me voilà à écouter les White Lies ! L’application m’explique alors qu’elle a créé une playlist dans le style de la chanson que je voulais écouter, mais que je ne peux pas écouter.

Pourquoi tant de haine ? Pour l’argent évidemment !

Amazon Music : quand un abonnement en cache un autre

En l’état, il faut bien le dire, ce nouvel Amazon Music ne sert à rien si vous aimez la musique ! Il ne vous servira qu’à lancer des playlists de musiques de fond que vous n’écouterez pas vraiment. Alors comment expliquer qu’il vous soit impossible de choisir une chanson et que vous vous retrouviez l’esclave auditif d’un algorithme qui vous explique en plus qu’il vous brosse dans le sens du tympan ? Tout simplement car il existe une offre payante Unlimited à 9,99 € qui vous rendra votre liberté. À chaque fois que vous essayez de contrôler l’application gratuite, un écran s’affiche pour vous la proposer.

On se rend alors compte qu’il était bien plus intéressant de n’avoir « que » 2 millions de titres à écouter librement que 100 millions en mode aléatoire. Autant dire que cette offre ne fera de l’ombre à personne. Elle va au contraire faire de la mauvaise publicité –méritée- à Amazon. L’offre gratuite de Spotify, malgré ces publicités intrusives, a au moins pour elle de respecter les œuvres et l’intégrité des albums.

Oui, la nouvelle mouture d’Amazon Music nous amène même à dire du bien de Spotify. C’est dire !


Laisser un commentaire