News

Dans l’intimité de Bugdroid

Un nouveau petit Bugdroid a débarqué à la rédaction, et on peut vous dire que nous l'avons rapidement adopté... adoptée ? Mince : Bugdroid est-il mâle ou femelle ? Le doute nous envahit soudain.
Après avoir inspecté notre figurine sous toutes les coutures, nous avons bien été contraints de nous rendre à l’évidence : celle-ci ne possède pas de sexe. Faudrait-il en conclure que Bugdroid est asexué ? Pas si sûr ! Après tout, la poupée Barbie, elle-même, n’a rien à cacher sous sa culotte, ce qui ne l’empêchera pas d’être reconnue comme appartenant au genre féminin. Si notre jouet de plastique n’a pas de genre, le vrai Bugdroid, mascotte de Google, n’en est peut-être pas privé pour autant.

Nous menons l’enquête

Nous nous en sommes d’abord référé à l’encyclopédie des prénoms. Malheureusement, pas la moindre trace de Bugdroid entre Bryan et Burak. Il nous a fallu alors nous questionner sur sa nature : Bugdroid est un robot, d’accord, ce qui le prive à priori de toute possibilité de reproduction (même si la quatrième loi de la robotique laisse entrevoir le contraire), mais pas forcément de genre : The Essential Guide to Characters de Star Wars définit ainsi R2D2 comme «de programmation masculine». L’air de famille qui existe entre le robot de Star Wars et celui d’Android suffirait-il à classer ce dernier dans les rangs du «sexe fort» ?

D’autre part, si une mascotte se doit de représenter les utilisateurs de la marque, Bugdroid serait là encore vraisemblablement un mâle. En effet, parmi les possesseurs d’appareils Android, les hommes sont actuellement majoritaires.

Est-ce que cette réponse nous convient ? Non. Mais faute de mieux, il nous faudra bien l’accepter. Dommage, la jupe lui allait si bien.

Etiquettes