Cyanogen : « Nous voulons un Android sans Google »

Le CEO de Cyanogen a de l’ambition : d’ici quelques années, il veut faire de sa ROM un OS garantie 100 % « Google free ». Plus qu’à remplacer tous les services Google et le tour est joué. Facile ?

Une version d’Android ouverte jusqu’au cœur du système, sans aucune dépendance à Google. Voilà le souhait de Kirk McMaster. Après d’être présenté comme le CEO (équivalent du PDG) de Cyanogen, l’homme a expliqué lors d’une conférence de presse sa vision du futur de Cyanogen, célèbre ROM alternative à Android.

« Aujourd’hui, Android et Apple sont essentiellement des environnements pour les services de Google et d’Apple. Tout le reste existe au sein de ces systèmes, sans accès aux niveaux plus profonds du kernel [le noyau du système d’exploitation, ndlr]« . Selon MacMaster, cette limitation bloque les innovations : une startup ne peut que « lancer une petite application stupide qui finit inévitablement rachetée par Google ou Apple ».

En permettant un accès inconditionnel au cœur même du système, Cyanogen veut permettre une intégration beaucoup plus poussée de ces nouveaux services, ce que Google n’autorise pas actuellement.

Mais qu’est-ce qu’implique une version d’Android « sans Google » ? Très concrètement, il faudra faire l’impasse sur tous les services de la firme de Moutain View : plus de Play Store, plus de Google Maps, plus de Gmail, etc. L’équipe de Cyanogen devra donc proposer des alternatives solides à ces services largement utilisés. La tâche pourtant gargantuesque n’effraie pas Kirk McMaster, qui prévoit un détachement complet de Google d’ici trois à cinq ans, ainsi qu’un magasin d’applications Cyanogen vers mi-2016.

En attendant, l’équipe de Cyanogen travaille toujours sur la version 12 de sa ROM, basée sur Android 5.0 Lollipop, pour la rendre compatible avec un maximum d’appareils.

Le projet, ambitieux, de Kirk McMaster est encore bien trop lointain pour en mesurer les impacts en terme d’expérience utilisateur. Une chose est sûre : Cyanogen a du pain sur la planche. Et vous ? Pouvez-vous imaginer un OS Android sans aucun service Google ? N’hésitez pas à en discuter en commentaires et sur le forum d’Android-MT.