Cryptomonnaies : Cardano, Polkadot et Solana, les étoiles montantes

Si vous ne vous intéressez pas plus que ça au monde des cryptomonnaies, vous ne connaissez sans doute que le Bitcoin et l’Ethereum. Il en existe bien sûr plusieurs centaines d’autres, mais les trois étoiles montantes que nous allons vous présenter constituent des investissements intelligents tout en sortant des sentiers battus.

Nous ne parlerons pas ici du fantaisiste Doge Coin (DOGE), de l’éphémère Shiba Inu (SHIB) ou de crypto à l’état de projets qui ne parlent encore à personne, mais de véritable cryptoactifs qui ont déjà pignon sur rue et qui risquent bien de redistribuer les cartes dans les mois à venir. Deux d’entre elles sont déjà passées devant le Ripple (XRP), ancienne n°3 au niveau de la capitalisation et deuxième cryptomonnaie à avoir été créé après le Bitcoin (BTC).

La première est une crypto qui désire avoir à terme une empreinte carbone neutre, la seconde veut promouvoir les échanges interblockchains tandis que la dernière propose une très bonne scalabilité* et veut devenir une solution DeFi* de premier plan….

Cardano (ADA), la verte

Fondés par un des créateurs d’Ethereum, la blockchain Cardano et son jeton ADA permettent d’exécuter des smart contracts* de manière plus souple que le Bitcoin. Le Cardano est considéré comme un rival de l’Ethereum avec cependant plus de perspective au niveau de son évolution. Mais ce qui intéresse les investisseurs ce sont ses prétentions écologiques puisque le Cardano a pour but de rendre son empreinte carbone complètement neutre. Un atout de poids à l’heure où tout le monde s’inquiète de la consommation électrique complètement folle du Bitcoin. Pour toutes ces qualités, elle est considérée comme une des toutes premières cryptomonnaies de troisième génération. Après une période de rodage, le Cardano permet de réaliser des contrats intelligents depuis septembre 2021. Alors que la monnaie a commencé avec un cours de 1 ADA = 0,15 €, elle est en ce moment à 1,80 € après un pic à 2,40 € en septembre, au moment de l’annonce de la réalisation des smart contracts. Une chose est sûre, nous n’avons pas fini d’en entendre parler…

coinhouse
Depuis le début de l’année, le Cardano a pris plus de 2000%. Oui Oui.

Polkadot, l’interopérable en devenir

C’est un autre fondateur de l’Ethereum qui a pensé la blockchain Polkadot et son jeton le DOT. Il s’agit d’un projet très ambitieux qui se veut « multichain » avec des échanges possibles entre des blockchains différentes. Il faudrait un article entier pour expliquer le concept, mais pour faire simple, Polkadot veut proposer des chaînes annexes permettant d’héberger des projets en fonction de leur popularité. Le but est de proposer un environnement moins couteux, plus souple et plus rapide que la blockchain Ethereum tout en étant interopérable avec celle-ci. Pas un concurrent donc, mais une alternative. Les possesseurs de Polkadot peuvent staker* la monnaie pour en retirer un profit, mais prochainement il sera possible de faire partie d’un groupe de lobbying pour faire obtenir un « slot » à un projet. En bloquant des DOT sur tel et tel projet, il sera très bientôt possible d’en retirer des jetons annexes (crowd loan). Une véritable révolution. Il y a un an, le jeton s’échangeait à 2,50 € alors qu’il est à 45,59 € aujourd’hui depuis l’annonce des premiers crowd loan.

pol
La blockchain Polkadot vise à relier les blockchains DeFi entre elles…

Solana, la comète avant-gardiste

Solana est une autre blockchain spécialisée dans les « smart contracts ». Celle-ci est basée sur la « preuve d’enjeu ». À l’inverse d’une blockchain type Bitcoin qui est basée sur la preuve de travail (qui demande aux intervenants d’exécuter des équations mathématiques pour valider les transactions), la preuve d’enjeu demande aux utilisateurs de prouver qu’ils possèdent des SOL. C’est donc une blockchain beaucoup plus « scalable » avec la possibilité d’effectuer 50 000 transactions par seconde (alors qu’Ethereum ne produit que 15 transcations par seconde avec le goulet d’étranglement qu’on connaît et les frais de gas* parfois complètement délirant). Il y a un peu plus d’un an, le SOL était à environ 50 centimes. Il est aujourd’hui à 194 €. Si vous aviez investi 1000 € dans ce projet, vous auriez maintenant 388 000 €. Quand on sait que ce n’est que le début…

À lire également : Le Bitcoin revient en force : les indicateurs sont au vert, où acheter ?

Faites votre choix sur Coinhouse

Cardano, Polkadot ou Solana ? Vous ne savez pas laquelle choisir ? Quel que soit votre choix, vous pouvez acquérir ces cryptos d’avenir chez Coinhouse. Cette plate-forme française qui dispose d’une accréditation de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) est sur la place depuis 2014. C’est le point de départ idéal pour les nouveaux acquérants, car vous pouvez obtenir des cryptos immédiatement (la validation de votre compte est très rapide), vous pouvez payer par virement ou par carte bancaire et votre capital est stocké sur les serveurs sécurisés de Coinhouse. L’interface est claire, en français et propose en un coup d’oeil de voir les cours du marché, sans informations superflues.

Après, si vous voulez une plate-forme plus généraliste où vous pouvez acheter des cryptos, mais aussi des actions « normales » (Apple, Tesla, Amazon, BNP, Intel, Toyota, etc.), de l’or ou du pétrole, il faudra aller chez eToro. C’est là aussi très simple, même pour les débutants et là-bas, il est possible de faire du « trading social » : suivez des traders aguerris et copiez leurs positions !

etoro
Le système CopyTrader de eToro permet de copier les gens qui font de l’argent. Vous pouvez aussi investir dans des portefeuilles intelligents ou des cryptomonnaies. Coinhouse est lui beaucoup plus spécialisé sur les cryptos…

Lexique :

*Scalabilité : la capacité d’un système informatique à supporter une forte sollicitation.

*DeFi : contraction de Decentralised Finance. Il s’agit d’une forme de finance basée sur la blockchain qui ne dépend pas d’une banque. La Defi englobe des prêts avec intérêts, mais aussi des assurances.

*Smart Contract : ou contrat intelligent. Un Smart Contract fige des règles contractuelles dans une blockchain et permet l’automatisation d’un transfert d’argent (dans le cas d’un achat) ou d’un remboursement (dans le cas d’une assurance) par exemple.

*Stack : « empiler » en anglais. Il s’agit de bloquer pendant une période plus ou moins longue des cryptomonnaie pour en retirer un profit.

*Gas : c’est le prix à payer lors d’une transaction Ethereum.