Crypto News n°3 : Bitcoin City sur un volcan et un vol de 36 millions de dollars

Cette semaine encore il y a eu du mouvement dans le monde des cryptomonnaies. Voici un petit florilège d’actualités insolites…

Un Canadien vole 36 millions de dollars de crypto

C’est un vol record pour ce jeune Canadien qui s’est heureusement fait attraper plus d’un an après son méfait. En détournant la carte SIM d’un investisseur américain (SIM swapping), il a pu accéder aux codes de double authentification lui permettant de transférer des fonds sur son propre portefeuille. Le jeune homme a touché le jackpot puisqu’il a ainsi pu dérober la somme de 36 millions de dollars américains. Le crime était presque parfait, mais notre voleur a eu l’imprudence de faire un achat avec le fruit de son larcin : un nom d’utilisateur rare sur un jeu vidéo. En recoupant les informations entre le wallet du voleur et le nom de propriétaire de l’avatar acheté, la police a pu arrêter l’individu. L’enquête est en cours, mais le FBI n’a pour l’instant retrouvé que 5 millions sur les 36 dérobés…

Bitcoin City sur un volcan ?

Nous vous avions déjà parlé de Nayib Bukele, le fantasque président du Salvador. Ce petit pays d’Amérique latine a fait parler de lui en étant le premier à donner un cours légal au Bitcoin. Mais Bukele veut aller plus loin : la création d’une « Bitcoin City », une ville alimentée par l’énergie géothermique du volcan Conchaga. Le but est bien sûr de miner du Bitcoin jour et nuit de la manière la plus écoresponsable possible. Il s’agit en fait de l’agrandissement d’un projet déjà existant accolé à un premier volcan. Le projet coûterait plus d’un milliard de dollars et pour le financer, le Salvador compte émettre des obligations en Bitcoin. La boucle est bouclée.

salvador
©Raul Arias
À lire également : Guide : Où et comment acheter Bitcoins et cryptomonnaies en 2021 ?

Craig Wright est-il Satoshi Nakamoto ?

Le Bitcoin c’est un peu Dallas, un univers impitoyable. Le créateur Satoshi Nakamoto a disparu depuis 10 ans et personne de sait ce qu’il est devenu. Pourtant, depuis plusieurs années Craig Wright prétend que c’est lui. Les preuves qu’il a fournies à une poignée d’experts n’ont pourtant pas convaincu les foules et Vitalik Buterin le créateur d’Ethereum le considère même comme un escroc. Pas étonnant puisque le très décrié Wright multiplie les procès pour prouver que le Bitcoin est « sa chose » : un peu étrange quand on connaît la philosophie du projet. Il pourrait pourtant y avoir un nouveau rebondissement dans cette affaire autour d’un programmeur décédé en 2013 : David Kleinman. Celui-ci étant un associé de longue date de Wright et présenté par ce dernier comme ayant participé à la création du Bitcoin. Le frère de Kleinman réclame donc la moitié des Bitcoins minés par Wright de 2009 à 2013 soit plusieurs milliards de dollars au cours actuel. Le procès peut déterminer si Wright est vraiment Nakamoto puisque le tribunal pourrait lui demander de montrer les preuves de sa « paternité ».

craig
Craig Wright a été un des premiers de l’aventure Bitcoin et il détient des milliards de dollars en BTC. Il est cependant très décrié dans le monde de la crypto…
À lire également : Crypto News n°2 : le Bitcoin fait pousser des fraises et réfléchir la Chine

Le marché des cryptomonnaies fléchit : c’est le moment !

Pour vendre « haut » il faut acheter « bas ». En ce moment le marché des cryptos est en léger recul : c’est le moment d’acheter avant le prochain « bullrun » ! Pour débuter et acquérir vos premiers BTC, ETH ou plus de 30 autres crypto-actifs, le meilleur point de départ c’est le site Coinhouse, une plate-forme française enregistrée auprès de l’Autorité des Marchés Financiers Sur ce site, on pourra obtenir des conseils et conserver ses achats gratuitement sur la plate-forme (même si pour des raison de sécurité, nous vous conseillons d’opter pour une solution matérielle comme les wallet Ledger). Sur Coinhouse, les commissions sont avantageuses et vous pouvez profiter de cryptomonnaie d’avenir comme l’EUR-L, un stablecoin indexé sur l’euro qui simplifie votre déclaration d’impôt. Enfin, si vous êtes déjà à l’aise avec les cryptos ou que vous souhaitiez investir dans la bourse et les matières premières, eToro propose une plate-forme de qualité, complète avec une inscription rapide.