• Rechercher
Accueil ► News ► Crosscall lance l’Odyssey+, un smartphone tout terrain à moins de 250 euros !

Crosscall lance l’Odyssey+, un smartphone tout terrain à moins de 250 euros !

Pour ceux qui ne veulent pas d’un téléphone qui se plie au moindre mouvement, la marque française Crosscall, auto-proclamée spécialiste des smartphones “outdoor”, vient de lancer le Odyssey+, un appareil certifié IP68 au prix de 229 euros.

La mode du smartphone étanche à l’eau et à la poussière ne se dément pas. Si chez les constructeurs haut de gamme, seuls Sony et Samsung s’y sont mis, le marché voit toujours arriver de nouveaux acteurs. Il y a un an, nous avions d’ailleurs pris en main le Cat B15. Décathlon a également lancé, il y a un an, son Quechua Phone, un smartphone fait pour le grand air et la montagne.

 

odyssey+
Un design résolument masculin, épais et solide, qui peut séduire autant qu'il repoussera ceux qui cherchent le raffinement et la sobriété.

 

Cette fois, c’est Crosscall qui lance un nouvel appareil, le Odyssey+. Étanche et tout terrain, cet appareil est certifié IP68. Soit une protection totale contre les éléments solides (poussières, sables, etc.) et contre une immersion prolongée dans l’eau jusqu’à 1 mètre de profondeur.

 

Odyssey+ : bon rapport qualité/prix ?

 

Au niveau du design, vous aurez droit à de la robustesse. Un peu dans le même style que le CAT B15, mais avec des renforts en caoutchouc supplémentaires pour les côtés. Pas très discret, mais sans doute efficace pour améliorer la prise en main, même avec des gants.

Côté caractéristiques, le smartphone est muni d’un processeur Mediatek quadruple-coeur cadencé à 1,2 GHz, identique à celui qui équipe les Wiko Darkside et Acer Liquid E3. Il est également muni d’une batterie assez intéressante de 2939 mAh qui devrait lui offrir une bonne autonomie. Petit bémol, la mémoire avec 1 Go de RAM et seulement 4 Go de stockage.

 

odyssey+ caractéristiques
Des caractéristiques un peu dépassées, mais un bon rapport qualité/prix pour ce Odyssey+

 

Mediatek oblige, le smartphone est double-sim, ce qui plaira aux professionnels travaillant en extérieur sur les chantiers et qui pourront mêler ligne pro et ligne personnelle sur leur appareil, sans craindre de le laisser tomber dans la boue et sur le béton. Enfin, la version de l’OS est Jelly Bean 4.3. sans surcouche, à l’instar des appareils Wiko.

Pour le prix, comptez environ 230 euros, soit 100 euros de moins que le dernier smartphone de Caterpillar et un peu moins cher que le Quechua Phone pourtant moins performant. Crosscall signe donc, à priori, une belle entrée sur ce segment du marché.


Auteur
Michael Couvret

Mon téléphone : Nexus S, bientôt mythique, si si, vous verrez
Ma tablette : Transformer Infinity Pad... What else ?
Mon jeu préféré : Stair Dismount (sadique)
Mon appli préférée : Runtastic, pour une fois que la géoloc sert réellement à quelque chose !
Mon robot préféré : Tibob des Chevaliers Mask... toujours prêt à rendre service !
Mon objet fétiche : Le câble USB de mon Nexus S !
Citation : « Luke, je suis ton père... Naaaaaan » - Star Wars Ep. V

Tous les articles
Auteur Michael Couvret