Covid-19 : le QR Code pour aller au resto, c’est pour demain

Dans la même lignée que la fiche de renseignement, le gouvernement souhaite imposer le scan d’un QR Code via l’appli TousAntiCovid avant de rentrer dans un resto. Une autre liberté qui fout le camp.

Vous vous souvenez peut-être que lorsque nous avions encore le droit d’aller au restaurant, nous devions remplir une fiche de renseignement avec notre nom, notre adresse mail et nos coordonnées téléphoniques. Ces cahiers de rappel comme on les appelait permettaient aux restaurateurs de mieux gérer les clusters et prévenir plus facilement les éventuels cas contacts.

Une idée liberticide au possible, mais il était toujours possible d’écrire absolument ce qu’on voulait dessus (« Allez, ce soir je suis Actarus III, Duc de Normandie et je séjourne au Ritz »). Et puis même si vous vouliez jouer le jeu, cette mesure n’excluait personne et les données fournies restaient entre les mains des restaurateurs. À l’inverse totale du prochain projet du gouvernement. En effet, les autorités sanitaires envisagent de rouvrir les restaurants, les bars et les salles de sport d’ici avril 2021, si tout va bien… Plutôt que de reprendre le système des cahiers de rappel, le gouvernement a décidé de repartir sur une idée de génie : imposer le scan d’un QR Code via l’application TousAntiCovid pour accéder à un restaurant, un bar ou une salle de sport. Le concept est ensuite similaire :

  • Une alerte orange est émise si un client se déclare positif et tous les clients présents seront invités par l’appli TousAntiCovid (s’ils l’ont installé…) à se faire tester
  • Une alerte rouge est émise si trois clients se déclarent positifs. Tous les clients sont considérés comme cas contact et doivent s’isoler et se faire tester

À lire également : TousAntiCovid – Leclerc aime « le bruit des bottes »

Faire valider un QR code pour manger un « steak-frite », c’est notre monde de 2021. Merci la Macronie.

Un dispositif scandaleux s’il devient obligatoire

Ce dispositif sera en vigueur pour les « grands restaurants ». Reste à savoir quand l’on passe d’un petit à « un grand restaurant ». Pour les établissements modestes, la règle du « Tous cas contact » pourrait s’appliquer dès lors qu’un seul client se déclare positif. Seulement, ce dispositif pose plusieurs problèmes.

S’il est obligatoire pour pouvoir rentrer dans l’un des établissements précités, qu’en sera-t-il des personnes qui n’ont pas de smartphones ? Ou qui n’ont pas jugé bon d’installer TousAntiCovid ? Leur seule option sera-t-elle de rester sur le pas de la porte ? Pour rappel, TousAntiCovid enregistre seulement 13 millions de téléchargements. L’application de traçage est encore loin de s’être démocratisée.

Et il n’est pas nécessaire de rappeler que le gouvernement avait garanti que le téléchargement de TousAntiCovid serait basé sur le volontariat et ne sera en aucun cas impératif pour accéder à un établissement public. Ici encore, les actes diffèrent des paroles. Pour l’heure, le gouvernement discute avec les professionnels du secteur concernant ce dispositif et un décret à ce sujet est en cours de rédaction. Et vous, que pensez-vous de cette solution ? Dites-le-nous dans les commentaires.

Source : TF1