• Rechercher
Accueil ► News ► Decryptage ► Le fenouil soigne le Coronavirus ? C’est WhatsApp qui le dit !

Le fenouil soigne le Coronavirus ? C’est WhatsApp qui le dit !

Crédits : Pixabay

D’après un message diffusé sur WhatsApp et devenu viral, le fenouil aurait des propriétés curatives contre le coronavirus. Une fake news absolue.

Le coronavirus est au centre des inquiétudes de nombreuses personnes à travers le monde, et malheureusement les fake news au sujet de cette maladie fleurissent sur les réseaux sociaux. Tout part ici d’une publication Facebook dans laquelle un infectiologue brésilien affirme que le fenouil a des propriétés curatives contre le coronavirus. En consommer régulièrement réduirait donc les chances d’attraper le virus, et le cas échéant permettrait de lutter contre lui si jamais la personne est infectée.

Résultat, à des milliers de kilomètres du Brésil, et plus précisément au Cap-Vert en Afrique, les ventes de fenouil explosent sur le marché, créant même une pénurie. Les gens s’arrachent la moindre pousse disponible, espérant ainsi pouvoir se faire des infusions ou des soupes pour s’armer contre le coronavirus.

Bien évidemment, ce théorie est fondée sur du vent, et aucun infectiologue brésilienne ne se cache derrière cette fausse information. Comme le précise un responsable de l’Institut Pasteur dans les colonnes du journal 20 minutes, ces conseils ne « reposent sur rien ». Au Cap-Vert, les autorités ont rapidement démenti cette fausse information.

Une pénurie dans l’archipel du Cap-Vert

Cette ruée vers le fenouil est étonnante, puisque aucun cas de coronavirus n’a été pour l’heure détecté sur l’archipel du Cap-Vert, ni même sur tout le continent africain ! Sur l’île de Santiago (la plus grande île de l’archipel du Cap-Vert), les prix de la plante ont doublé : « Deux mains pleines de fenouil étaient vendues 50 escudos (ndlr : la monnaie locale, équivaut à 50 centimes d’euros), mais maintenant, c’est 100 escudos », raconte une maraîchère  de Santiago dans les colonnes de BFM.

Une autre pénurie de fenouil a également été signalé sur l’île de Mendelo, à quelques dizaines de kilomètres de Santiago, comme le précise l’agence de presse cap-verdienne Inforpress. De son côté, le ministère de la santé brésilien (la fake news vient du Brésil pour rappel) a lui aussi publié un démenti dans il précise que « les rumeurs prétendant que le thé au fenouil possède la même substance que le médicament Tamiflu sont fausses ».


Auteur
Kevin Dachez

À la rédaction, Kevin s'occupe des News. Il est tellement bon le bougre qu'on a essayé de nous le voler plusieurs fois. Bon, à chaque enlèvement on nous le ramène. Il faut dire que, malgré ses qualités, Kevin est adepte des dégradés sous Photoshop qui sentent bon la crise d'épilepsie et la rupture d'anévrisme...

Tous les articles
Auteur Kevin Dachez