Coronavirus : un site pour lutter contre la « peurnographie » des médias

Un nouveau site consacré au Coronavirus propose aux internautes un regard critique sur la crise sanitaire et sociale en cours via une revue de presse internationale regroupant articles et analyses. De la Chine à l’Allemagne en passant par la Grande-Bretagne ou la Suède, le virus et ses conséquences laissent des traces partout.

Après le site Convinfo.fr dont nous avons déjà parlé, qui se propose de diffuser quotidiennement les statistiques, permet de compter les morts en France et dans le monde, ou même de consulter un « classement mondial » des pays les plus touchés. Un site d’un nouveau genre a fait son apparition il y a quelques semaines sur la toile française : Covidinfos.net.

Sous titré « Sources et ressources sur l’épidémie de Covid-19 », Covidinfos.net se veut une revue de presse internationale de l’actualité liée à l’épidémie en cours. On y trouve de nombreux articles qui renvoient vers des sources internationales, journaux, vidéos, sites internet… que ce soit pour présenter des avis de spécialistes, des analyses de journalistes, de politiques, ou les dernières études et recherches sur le sujet.

Les créateurs se présentent comme « une poignée de citoyens concernés par le traitement catastrophiste de l’épidémie de Coronavirus en France, le caractère hautement anxiogène des informations présentées dans les médias, leur unilatéralité, l’absence totale de discours, d’opinions ou d’informations contradictoires ; l’absence tout aussi totale de mises en perspective des chiffres et des statistiques… Et globalement le choix de la quasi-totalité des médias français de recourir à la peurnographie pour captiver les auditeurs, lecteurs ou spectateurs… »

Expliquant « se contenter de relayer des articles venus du monde entier qui ont un lien avec l’épidémie en cours », les créateurs précisent que l’objectif est que « chacun puisse se faire une opinion et profiter de son droit à être informé pour exercer son esprit critique et en tirer les conclusions qui s’imposent. »

Source : Covidinfos.net