Coronavirus : un avion atterrit parce qu’un passager éternue…

La psychose autour du coronavirus atteint des niveaux disproportionnés. Un avion de ligne de la United Airlines a été contraint d’atterrir après une panique générale à bord… Un passager avait juste éternué

Alors que les Etats-Unis viennent de fermer leurs frontières aux ressortissants européens, l’épidémie de coronavirus continue de se propager et de s’aggraver. En France, le stade 3 de l’épidémie ne saurait tarder, et en ce 12 mars 2020 le président Macron s’adressera à tous les Français.

Et fait inévitable, la maladie engendre la peur et l’angoisse de nombreuses personnes, et la peur se transforme en panique, panique qui provoque des comportements irrationnels, à l’instar de ces pénuries de papier-toilette dans certains magasins. Aujourd’hui, l’histoire insolite concerne un vol de la compagnie United Airlines.

Cet avion de ligne devait relier Eagle dans l’état du Colorado, à Neward, dans l’état du New Jersey. Fait invraisemblable, le commandant de bord a du procéder à un atterrissage d’urgence en raison de la panique de nombreux passagers. La cause du problème ? Les éternuements à répétition d’un autre passager. Selon les dires de la police de Denver, trois passagers « perturbateurs » ont été descendus de l’avion.

Pas de Covid-19, juste une allergie

Sans surprise, l’homme malade souffrait tout simplement d’allergies, ce qui provoquait ces séquences de toux et d’éternuements répétées. Il a été autorisé à terminer tranquillement son voyage, contrairement aux trois autres passagers, qui ont du embarquer dans un autre avion comme le précisent nos confrères du site américain BGR.

Malheureusement, ce genre de situation et ce type de réactions risquent de devenir courantes, aux Etats-Unis comme partout ailleurs. Comme dit précédemment, des scènes de panique dans des magasins australiens circulent un peu partout sur le net. On y voit plusieurs clients se battre pour des paquets de papier-toilette. Trois femmes en sont même venues aux mains, craignant une pénurie à venir. Face à ces comportements irresponsables, certains magasins australiens ont été contraints de limiter les achats. De fait, les clients n’ont pas le droit d’acheter plus de 4 paquets de papier-toilette…

Source : BGR