• Rechercher
Accueil ► News ► Decryptage ► Coronavirus : le FBI l’affirme, la Chine cherche à voler des infos sur un vaccin

Coronavirus : le FBI l’affirme, la Chine cherche à voler des infos sur un vaccin

Crédits : Pixabay

Selon l’agence gouvernementale américaine, des pirates liés au gouvernement chinois chercheraient actuellement à voler des renseignements sur un vaccin potentiel de la maladie.

Le FBI, la célèbre agence gouvernementale américaine, annonce enquêter actuellement sur « le ciblage et la compromission d’organisations américaines menant à des recherches liées au coronavirus par des cyber-acteurs affiliées à la Chine ». Les agents du « Bureau » affirment avoir pris en flagrant délit des pirates informatiques alors qu’ils s’efforçaient « d’identifier et d’obtenir illégalement d’importantes propriétés intellectuelles ». 

Parmi les données visées, il y avait surtout des informations liées à la santé publique, et plus précisément des recherches sur un potentiel vaccin contre le coronavirus. D’après le FBI, le vol de ces renseignements pourrait « compromettre la mise au point d’options de traitement efficaces, sûres et opérationnelles ». 

À lire également : Huawei vs USA – c’est reparti pour un an de sanctions !

Des attaques régulières

Comme le précise l’agence fédérale, ces cyberattaques en lien avec des informations sur le Covid-19 sont récurrentes depuis plusieurs semaines. « Nous avons constaté des activités de reconnaissance et quelques intrusions dans certaines institutions, en particulier celles qui se sont publiquement identifiées comme travaillant sur la recherche liée au coronavirus », déclarait récemment Tonya Ugoretz, directrice adjointe de la Cyber Division du FBI.

Face à ces menaces, le FBI ainsi que la CISA (Cybersecurity and Infrastructure Security Agency) ont appelé les entreprises américaines concernées à renforcer leur système de sécurité informatique afin d’éviter tout vol « d’éléments liés à la maladie Covid-19″. Pour rappel, Les Etats-Unis ne sont pas les seuls à s’inquiéter des agissements de la Chine, que ce soit dans la gestion de la crise sanitaire actuelle ou dans d’autres domaines.

Début janvier 2020, l’Allemagne affirmait avoir des preuves de liens entre Huawei et les services secrets chinois. Des éléments qui avaient poussés de nombreux politiques allemands à demander l’exclusion pure et simple du constructeur dans la course à la 5G. En France, le Sénat dénonce la campagne de désinformation autour du virus menée par le gouvernement chinois, qui consisterait à « occulterses erreurs » dans la gestion de la crise.

À lire également : Xiaomi – un rapport accuse le constructeur d’espionner ses utilisateurs

Source : Clubic


Auteur
Kevin Dachez

À la rédaction, Kevin s'occupe des News. Il est tellement bon le bougre qu'on a essayé de nous le voler plusieurs fois. Bon, à chaque enlèvement on nous le ramène. Il faut dire que, malgré ses qualités, Kevin est adepte des dégradés sous Photoshop qui sentent bon la crise d'épilepsie et la rupture d'anévrisme...

Tous les articles
Auteur Kevin Dachez