• Rechercher
Accueil ► News ► Decryptage ► Coronavirus : découvrez les applications dédiées à la maladie

Coronavirus : découvrez les applications dédiées à la maladie

Tracking des foyers d’infections, plateforme de cours à distance, application pour autoriser ou non les citoyens à se déplacer, découvrez les applis dédiées au Coronavirus.

L’épidémie de Covid-19 poursuit malheureusement et inexorablement sa progression dans le monde entier et en France. Pour l’heure, l’Hexagone est toujours dans la phase 2 de l’épidémie, mais l’arrivée au stade 3 n’est qu’une question de temps selon les autorités sanitaires. En ce 9 mars 2020, notre pays compte 1126 personnes contaminées et 19 décès.

Et si chaque pays gère à sa manière cette crise sanitaire sans précédent, certains gouvernements n’hésitent pas à faire appel à des applications Android pour les aider dans le suivi des malades et de la maladie, et pour tout simplement continuer à vivre malgré les quarantaines et les restrictions. Voici un tour d’horizon des différentes applications créées spécialement pour l’épidémie du Coronavirus.

Alypay Health Code : l’application qui fait polémique

Sauf si vous avez passé ces dernières semaines dans une grotte, vous n’êtes pas sans savoir que la situation en Chine est catastrophique. La région d’Hubei est le berceau de l’épidémie, avec notamment la ville d’Hangzhou, aujourd’hui toujours en quarantaine comme Wuhan.

Afin de contrôler les allées et venues des populations, le gouvernement chinois et la société Alypay ont développé conjointement une application mobile appelée Alypay Health code. Les utilisateurs sont invités à renseigner leur nom, date de naissance et localisation. Selon ces informations, l’appli dispense un QR code de couleur à l’utilisateur :

  • Couleur verte : l’utilisateur a le droit de circuler librement dans la ville
  • Couleur jaune : contamination suspectée, 7 jours de mise en quarantaine préventive
  • Couleur rouge : contamination avérée ou localisation très proche d’un foyer infectieux, 14 jours de quarantaine (délai d’incubation du virus)

Bien évidemment, cette application cache des fonctionnalités loin de respecter les droits de l’homme. La localisation et le QR-Code de chaque utilisateur est envoyé directement aux autorités chinoises, d’après le journal le New-York Times.

Une application made in France pour suivre l’évolution du virus

Début mars, Martin Hirsh directeur générale de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris a annoncé le lancement prochain d’une application mobile dédiée au Coronavirus. Cette appli permettra aux Français “d’avoir des informations et éventuellement de se signaler”. Selon le site du journal OuestFrance, le but premier de l’appli est est d’éviter l’engorgement des hôpitaux et des services d’appels d’urgences en regroupant toutes les informations nécessaires.

La Corée du Sud track le virus

Pays technophile par excellence, la Corée du Sud n’a pas tardé à développer des solutions numériques pour s’informer et lutter contre l’épidémie de Covid-19. Plusieurs citoyens ont crée leur propre application de tracking du Coronavirus comme le racontent nos confrères du site Usbek & Rica :

  • Corona100m : comme son nom l’indique, cette appli permet de savoir en quelques secondes si l’utilisateur se trouve à moins de 100 mètres d’une personne infectée. Nationalité, sexe, âge, lieux et date de la dernière visite médicale et de la période de contamination, tout y est mis à part le nom et prénom du malade
  • CoronaMap : son développeur Lee Jun-Young est parti d’une idée simple, mettre en forme et cartographier de manière simple et épurée les données officielles publiques sur le virus
  • CoronaNow : créé par deux lycéens de 16 ans, cette application permet de suivre l’évolution du nombre de cas en direct, et d’obtenir des informations sur le taux de guérison et le nombre de morts dans le monde

Source : Les Numériques


Auteur
Kevin Dachez

À la rédaction, Kevin s'occupe des News. Il est tellement bon le bougre qu'on a essayé de nous le voler plusieurs fois. Bon, à chaque enlèvement on nous le ramène. Il faut dire que, malgré ses qualités, Kevin est adepte des dégradés sous Photoshop qui sentent bon la crise d'épilepsie et la rupture d'anévrisme...

Tous les articles
Auteur Kevin Dachez