• Rechercher
Accueil ► News ► Decryptage ► Coronavirus : Christophe Castaner assure que les Français vont soutenir le “tracking”

Coronavirus : Christophe Castaner assure que les Français vont soutenir le “tracking”

Pour le ministère de l’Intérieur, le tracking pourrait être une solution pour vérifier que les Français respectent le confinement. D’après Christophe Castaner, les Français pourraient soutenir cette méthode sans hésiter.

Ce lundi 6 avril, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner était invité au JT de 20 heures sur France 2. Le locataire de la Place Beauvau est venu répondre aux nombreuses questions qui tracassent les Français, à commencer par l’utilisation possible du tracking médical par le gouvernement.

Mais qu’est-ce que le tracking médical ? Le gouvernement envisagerait tout simplement de pister les Français grâce à certaines données de leur smartphone (la position GPS par exemple) pour vérifier si les citoyens respectent bien les mesures de confinement. Pour Christophe Castaner, le tracking est une option à envisager. Le ministre est d’ailleurs certain d’obtenir le soutien des Français en cette période difficile où la sécurité prime sur beaucoup de choses.

Toutes les intelligences disponibles sont nécessaires et seront utilisées. Le tracking fait partie des solutions retenues par un certain nombre de pays, donc nous aurons fait le choix de travailler avec eux pour regarder ces solutions. Je suis convaincu que si elles permettent de lutter contre le virus et si évidemment, elles respectent nos libertés individuelles, c’est un outil qui sera retenu et soutenu par l’ensemble des Français”, affirmait Christophe Castaner sur le plateau de France 2.

À lire également : Coronavirus – une nouvelle attestation numérique disponible sur smartphone

La polémique Didier Lallement

Ensuite, Laurent Delahousse a décidé de diriger l’entretien vers le récent dérapage du préfet de police de Paris Didier Lallement. Pour rappel, le haut fonctionnaire avait déclaré au micro de BFM TV ce vendredi 3 avril qu’il y avait un lien de corrélation entre les malades du Covid-19 et les personnes qui ont enfreint les mesures du confinement.

Pas besoin d’être sanctionné pour comprendre que ceux qui sont aujourd’hui hospitalisés, ceux qu’on trouve dans les services de réanimation, ce sont qui au début du confinement ne l’ont pas respecté”, assénait Didier Lallement. Pour Christophe Castaner, la question de la démission du préfet de police ne se pose pas.

Le préfet a regretté ses propos, il a dit des faits qui étaient inexacts, il a reconnu cela et présenté ses excuses. Ce que j’attends du préfet de police, c’est qu’il soit totalement engagé dans les priorités que je lui donne, et parmi ses priorités se trouve le respect du confinement”, a assuré le ministre de l’Intérieur.

À lire également : Youtube supprime toutes les vidéos complotistes sur la 5G et le Covid-19

Source : France Info


Auteur
Kevin Dachez

À la rédaction, Kevin s'occupe des News. Il est tellement bon le bougre qu'on a essayé de nous le voler plusieurs fois. Bon, à chaque enlèvement on nous le ramène. Il faut dire que, malgré ses qualités, Kevin est adepte des dégradés sous Photoshop qui sentent bon la crise d'épilepsie et la rupture d'anévrisme...

Tous les articles
Auteur Kevin Dachez