• Rechercher
Accueil ► News ► Sélection ► Comment choisir son forfait mobile ?

Comment choisir son forfait mobile ?

forfaits mobile

Pas facile de faire un choix lorsqu’on veut changer d’opérateur de téléphonie mobile : trop de marques, trop de choix entre les formules avec ou sans engagement… “Vais-je garder mon numéro de téléphone, que valent les nouveaux opérateurs, ai-je vraiment besoin d’autant de Go ?” Autant de questions auxquelles nous allons répondre ici même…

En France, les utilisateurs ont le choix entre 4 opérateurs mobiles disposant de licences octroyées par l’ARCEP : SFR, Orange, Bouygues et Free. Dans les villes ou les banlieues, vous rencontrerez rarement des problèmes de réseau, mais à la campagne, il se peut que vous vous retrouviez avec des soucis, car les antennes ne couvrent pas les mêmes endroits. Si vous n’êtes pas citadin, il vaut mieux jeter un coup d’œil à la carte de l’ARCEP qui permet d’être sûr de faire le bon choix : www.monreseaumobile.fr

En parallèle, il existe d’autres opérateurs «virtuels», les MVNO, qui achètent en gros les minutes, SMS et données 3/4G aux quatre mousquetaires des télécoms. Ces derniers revendent ces minutes et peuvent se permettre de casser un peu les prix, car ils ne disposent pas de boutiques ou de service client. C’est le cas par exemple de Prixtel, NRJ Mobile, La Poste Mobile ou Auchan Télécom. En plus des MVNO, viennent se greffer d’autres marques comme RED, B&You et Sosh qui sont respectivement les propriétés de SFR, Bouygues et Orange. Ces derniers sont en fait des «sous-marques» qui s’adressent aux personnes intéressées par les offres sans engagement tout en proposant des services clients «normaux».

arcep
Si vous n’êtes pas citadin, il vaut mieux jeter un coup d’œil à la carte de l’ARCEP qui permet d’être sûr de faire le bon choix…

Quels besoins pour quel forfait ?

Avant de changer de forfait, il convient de prendre en considération plusieurs points, à commencer par votre offre Internet. Si vous avez une box SFR par exemple, l’opérateur peut vous faire des prix sur votre forfait. Ça ne coûte rien de comparer, mais les MVNO pratiquent des prix tellement agressifs que même avec une réduction de 5 € de votre opérateur, il vaut mieux parfois aller voir ailleurs. En ce moment on peut en effet trouver des forfaits avec appels et SMS illimités plus 10 Go de data pour une quinzaine d’euros…sans compter les promos ! Dans les forfaits, il y a aussi ceux qui vous engagent pour 12 ou 24 mois et ceux sans engagement. Avouons-le, dans la téléphonie mobile, la fidélité paye peu. Les nouveaux abonnés sont tellement courtisés par les uns et les autres qu’il est plus souvent intéressant de changer de crèmerie.

Changer d’opérateur : un casse-tête ? Pas vraiment…

code rioCar c‘est devenu très simple de changer de forfait sans changer son numéro de téléphone ! Il suffit de composer le 3179 sur votre smartphone pour recevoir votre numéro RIO par SMS. C’est ce numéro qu’il faudra donner à votre nouvel opérateur. Ce dernier se chargera de transposer votre numéro et de résilier pour vous votre contrat actuel. En effet, si vous résiliez vous-même votre abonnement, vous ne pourrez pas conserver votre numéro. Notez aussi que si vous êtes engagé, la loi Chatel de 2005 vous permettra peut-être d’échapper à une partie de l’addition. Passé le 13ème mois, vous n’aurez que 25 % du reste des échéances à payer (du 14ème mois au 24ème par exemple).

Les forfaits avec un téléphone, ça vaut le coup ?

L’engagement permet parfois d’obtenir un smartphone, mais attention, car même si cela peut être intéressant, il s’agit tout de même de crédit déguisé. Si vous ajoutez le prix de la partie «communication» du forfait au prix du smartphone divisé par 12 ou 24, vous serez rarement gagnant. Après, certaines personnes y trouvent leur compte, car elles n’ont pas forcément 200, 300 ou 600 € à dépenser comptant pour un smartphone. Calculez bien votre coup !

Bloqué, pas bloqué ? Et à l’étranger ?

Pour choisir votre forfait d’autres paramètres sont à prendre en considération : forfait bloqué ou pas ? Les forfaits bloqués peuvent parfois être un peu plus chers, mais ils évitent les mauvaises surprises : idéal pour les enfants. Depuis 2017, votre forfait data est utilisable partout en Union européenne et dans certains pays comme la Suisse, Andorre ou la Norvège. Faites attention quand même, car certains pays situés géographiquement en Europe ne font pas partie de ces accords : Albanie, Ukraine, Monténégro, Bosnie-Herzégovine, etc. Mais parfois, on a de bonnes surprises. Par exemple l’Algérie, les USA ou Israël peuvent se retrouver ajoutés aux pays sans frais de roaming supplémentaires. Attention encore, car l’opérateur peut dénoncer une utilisation non raisonnable ou abusive si vous utilisez plus le forfait data à l’étranger qu’en France.

Internet : de combien de Go avez-vous besoin ?

Vous avez un forfait avec 100 Mo de data que vous avez claqué en 2 heures ? C’est normal. Il convient de choisir un forfait en fonction de vos besoins, de vos envies, mais aussi de votre budget !

De 50 Mo à 1 Go

► Ce type de volume de données s’adresse à ceux qui ne s’éloignent jamais très longtemps d’un réseau WiFi ou qui utilisent rarement Internet. C’est suffisant pour répondre à vos messages WhatsApp, lire vos e-mails ou lancer Google Maps occasionnellement. Avec 1 Go, vous pourrez avoir le luxe de regarder en plus quelques vidéos sur YouTube dans le mois.

Entre 1 et 10 Go

► Si vous utilisez plus souvent Internet lorsque vous n’êtes pas chez vous, il vous faudra plus de données. Notre fourchette ici est volontairement large, car cela dépend vraiment de votre utilisation : jeux, vidéo, service de stream audio. À 5 Go/mois, vous devriez être à l’aise si vous n’abusez pas du stream.

+ de 10 Go

► C’est la zone des utilisateurs qui n’imaginent pas être déconnectés et qui ne veulent pas être bridés, quelle que soit leur utilisation : téléchargement , stream audio, etc. Les accros aux séries Netflix ou Canal+ devront sérieusement penser à prendre ce type de forfait.


Auteur
Benoît Bailleul

Grand Stratéguerre d'Android-MT, Benoît est journaliste depuis plus de 20 ans dans le domaine des nouvelles technologies. Il est aussi rédacteur en chef de plusieurs magazines liés à l'informatique (Pirate Informatique, L'officiel PC - Raspberry Pi et Les Dossiers du Pirate). Gentil comme tout, il peut se changer en Gremlin si vous venez l'embêter sur Twitter...

Tous les articles
Auteur Benoît Bailleul