Comment réaliser un transfert d’argent sur mobile ?

Envoi de devise à la famille ou paiement d’un prestataire : il est parfois nécessaire d’envoyer de l’argent à l’étranger. Alors que c’est assez simple dans la zone euro, c’est plus compliqué lorsqu’il s’agit de transferts extracommunautaires. Entre les frais, les délais, les garanties, il y a de quoi perdre la tête. Nous allons vous donner les bonnes pistes…

money transfert

Lorsqu’il s’agit d’envoyer de l’argent à des proches à l’étranger ou de transférer des fonds pour quelques raisons que ce soit (paiement de taxe ou de facture, achat de biens ou de services, etc.), revient le problème du moyen que l’on va utiliser. En 2021 nous avons l’embarras du choix avec les banques, les services genre PaySend, le classique Western Union, le nouveau système Wise, MoneyGram ou les applications mobiles comme Apple Pay… Le problème est qu’il est vite facile de se perdre dans l’éventail d’applications disponibles.

Quelques tips lorsque je choisis mon application de transferts d’argent

Pour chaque service, des conditions et des frais différents s’appliquent. Certains services de transfert ne sont pas disponibles dans tous les pays et puis le problème du délai est aussi un facteur important : c’est bien de payer le minimum de frais, mais si les fonds doivent arriver dans 2 semaines…

  • La localisation – assurez-vous que l’application soit bien disponible à la fois dans votre pays, mais aussi dans celui où vous comptez envoyer l’argent.
  • Le coût du transfert – Les frais cachés ainsi que les frais de transferts impactent le montant initialement envoyé. Essayez de comparer le coût total des transferts et en choisissant celui qui présente les frais les plus bas et les meilleurs taux de change.
  • La vitesse des transferts- Assurez-vous que les délais correspondent aux attentes de votre destinataire

Bien que des mesures européennes contraignent les institutions à plus de transparences quant aux frais de transferts, les comparateurs de transferts d’argent ont vu le jour sur Internet afin de faire la lumière sur l’ensemble des frais cachés et des délais de traitement. Il suffit de renseigner le pays de destination et le montant pour savoir tout ce qu’il y a à savoir : possibilité de faire un transfert bancaire, utilisation d’une carte de débit ou de crédit, rapidité du transfert (de quelques minutes à plusieurs jours), possibilité de récupérer l’argent en cash à l’arrivée, service réservé au B2B ou à destination des particuliers, honoraires, taux de change, etc. On peut même voir différentes offres : premier transfert gratuit, code promo… Pour la plupart des services, on trouvera bien sûr l’application mobile idoine.

Frais fixe, honoraire et taux de change

Selon la Banque mondiale, c’est chaque année 13 milliards d’euros qui sont transférés à l’étranger par les résidents français. Nous sommes ainsi le troisième pays en Europe et le huitième au monde pour ce qui est des transferts sortants : Afrique, Asie, Europe de l’Est, USA, etc. Avec toutes les offres sur le marché, le client potentiel aura bien du mal à trier le bon grain de l’ivraie.

Et même si le délai n’est pas un souci, il reste l’obstacle des frais. Certains services affichent des commissions fixes (2, 5 ou 15 € par transaction, quel que soit le montant), mais il existe aussi des frais variables par tranche. Attention aussi aux sites qui affichent fièrement « zéro frais », car ils se rattrapent sur les « marges de taux de change ». Au lieu de vous faire l’euro à 1,20 $ par exemple, ils vont vous le faire payer 1,35 $. Sur une grosse somme d’argent, cela peut aller chercher 5 % ou 8 % de frais en cumulé. D’où l’intérêt d’un comparateur ou au moins d’un top 10 des fournisseurs de transfert d’argent pour y voir plus clair…

À lire également : Sécurité, anonymat… Comment changer son adresse IP ?