Comment Google Chrome utilise vos données et vie privée

S’il est le plus populaire et certainement le navigateur Web le plus utilisé au monde, Google Chrome est cela dit l’un des moins bons élèves concernant la protection des données personnelles et de la vie privée.  

Google Chrome : pire navigateur pour la vie privée ?

Contrairement à d’autres navigateurs de renom tels que Safari ou Firefox, la protection de vos données personnelles et de votre vie privée n’est pas le point fort de Google Chrome. Pour preuve, le géant de Mountain View s’est dernièrement retrouvé au tribunal et pourrait être contraint de payer une amende de 5 milliards de dollars. Pointé du doigt par la justice, le mode incognito de son navigateur collecte les données des utilisateurs, alors qu’il est censé ne pas les partager.

Plus récemment, des statistiques collectées grâce aux labels attribués aux applications dans iOS viennent renforcer ce constat. Pour information, ce système de labels introduit par la firme à la pomme il y a quelques mois, a pour but principal de permettre aux utilisateurs de savoir quelle quantité de leurs données personnelles sont collectées.

Il en ressort que le navigateur Chrome collecte beaucoup plus de données personnelles que Firefox ou Safari. Un fait également dénoncé par son concurrent, DuckDuckGo, le moteur de recherche le plus respectueux de la vie privée. « Après des mois de blocage, Google a finalement révélé la quantité de données personnelles collectées dans Chrome et dans l’application Google. Pas étonnant qu’ils aient voulu le cacher. Espionner les utilisateurs n’a rien à voir avec la création d’un bon navigateur Web ou d’un bon moteur de recherche. »

Le souci c’est que parmi les informations que Chrome collecte sur ses utilisateurs, on retrouve leurs habitudes d’achat, les emplacements géographiques et leurs comportements de navigation. Toutes ces informations sont alors liées à l’appareil avec lequel les personnes naviguent sur le Web en utilisant Chrome. Leurs activités sur le navigateur renvoient donc directement à leur personne. Une aubaine pour Google qui tire à 80% son chiffre d’affaires de la publicité et peut ainsi revendre leurs données personnelles à des tiers.

Ces labels ont également par le passé mis en avant le fait que des services de messageries telles que WhatsApp ou Facebook Messenger faisaient partie des applications qui récoltaient un grand nombre de données liées à ses utilisateurs. A contrario, Signal l’application de messagerie respectueuse de la vie privée ne collecte aucunes données privées.

Un VPN pour se protéger…

Si vous voulez être sûr à 100% que vos données personnelles restent personnelles, il va falloir envisager de jouer la carte VPN. C’est un petit prix à payer pour la tranquillité. Sachez en effet que NordVPN est en ce moment proposé à 2,97 €/mois pendant 2 ans avec une réduction exceptionnelle de 68%. Celui là est très connu, mais CyberGhost est encore moins cher à seulement 2 €/mois.

Source : Le Café du Geek