• Rechercher
Accueil ► News ► Chiffrement Android Lollipop : le patron du FBI demande de la clarté et de la transparence sur les données personnelles

Chiffrement Android Lollipop : le patron du FBI demande de la clarté et de la transparence sur les données personnelles

Après une sortie très médiatisée sur la volonté d’Apple et de Google de renforcer la protection des données personnelles (via chiffrement) sur leurs nouvelles versions d’OS, James Comey, patron du FBI, persiste et signe. Ce dernier a demandé jeudi que les autorités jouissent de plus de pouvoir pour surveiller les nouvelles technologies. Sans quoi “les méchants pourront s’enfuir”.

Le big boss du FBI n’est toujours pas d’accord avec la politique de renforcement de la protection des données personnelles et notamment le Chiffrement d’Android Lollipop. Après avoir été rejoint par le directeur du Centre Européen de lutte contre la cybercriminalité, il ne se gêne pas pour réaffirmer sa position. Suite à la sortie coup de-poing, il y a près deux semaines, James Comey a récidivé en pointant du doigt le fait que les révélations d’Edward Snowden (à propos de la surveillance électronique des citoyens par les autorités) ont installé des “idées fausses” et une forme de “suspicion” chez les citoyens. D’après lui, les autorités doivent pouvoir accéder aux informations nécessaires pour éviter que les pauvres citoyens innocents ne deviennent les victimes. C’est en cela qu’il demande, aux deux géants que sont Google et Apple, la mise en place d’une backdoor permettant un accès aux données sécurisées des utilisateurs d’appareils tournant sous Android et iOS.

James Comey sollicite la coopération des deux firmes californiennes pour obtenir l’accès aux informations avec clarté et transparence, et ce malgré le chiffrement d’Android Lollipop et d’iOS 8. Si la collaboration ne se fait pas, le big boss de l’institution serait près à faire appel à la législation pour obliger les deux entreprises de la Silicon Valley de libérer l’accès aux photos, mails et autres données personnelles d’utilisateurs ciblés par des enquêtes. Cela passe par l’intégration d’une faille volontaire du système de protection (en l’occurrence le chiffrement d’Android Lollipop et d’iOS 8).

Avec la sortie effective d’Android Lollipop et d’iOS 8, nul doute que James Comey n’a pas fini de s’époumoner au sujet du renforcement de la politique de protection des données personnelles. Reste à savoir comment réagiront les deux géants américains ainsi que les gouvernements.


Auteur
Yann Peyrot

Mon téléphone : Samsung Galaxy Nexus
Ma tablette Android : La Samsung Galaxy Tab 7.7 parce qu'elle est petite
Mon jeu préféré : Temple Run
Mon appli préférée : 9gag ça fait passer le temps
Mon robot préféré : Bishop dans Alien 2 (j'avoue il y a mieux)
Mon objet fétiche : Ma clef USB, toujours sur moi.
Citation : « Smokey on est pas au Vietnam, on est au Bowling, on joue selon les règles » Walter, the Big Lebowsky.

Tous les articles
Auteur Yann Peyrot