• Rechercher
Accueil ► News ► Decryptage ► Casque audio : le gouvernement rejette l’interdiction d’écouter de la musique dans la rue

Casque audio : le gouvernement rejette l’interdiction d’écouter de la musique dans la rue

Crédits : Pixabay

Un député de la Charente-Maritime souhaitait interdire l’usage des écouteur et casque audio dans la rue pour diminuer les accidents de la route. Hors de question pour le ministère de l’Intérieur.

Pour le député de Charente-Maritime Jean-Philippe Ardouin, l’usage des écouteurs et des casques audio dans la rue est un fléau. Selon le politique, ces appareils sont responsables de nombreux accidents de la route mortels, faute d’inattention de la part des piétons plongés dans leur musique.

De fait, le député a interpellé le gouvernement et évoqué une possible proposition de loi pour interdire l’utilisation d’écouteurs et de casque sur la voie publique. “Il s’agit d’un véritable phénomène de société qui touche l’ensemble des classes d’âge au premier rang desquelles les adolescents”, assure Jean-Philippe Ardouin. Il poursuit : “Les adolescents, dans leur trajet vers le collège ou le lycée, écoutent leur MP3 avec un volume important et semblent vivre dans un autre monde, oubliant les règles essentielles du Code de la route, traversant entre les voitures, les bus et sans respecter les feux de signalisation”.

Pour justifier sa position, le député se base sur une étude de la revue Injury Prevention. Selon elle, “les victimes les plus concernées d’accident de circulation sont des adolescents et jeunes adultes. 90% de ces accidents ont lieu en zone urbaine, 70% des accidents s’avèrent mortels. Dans la plupart des cas, le véhicule qui a heurté le piéton porteur d’écouteurs a klaxonné avant le choc, sans que ce dernier n’ait le temps de réagir”.

Un non catégorique de la part du gouvernement

Le gouvernement a rapidement répondu par la négative à la proposition du député, dans un texte publié le 25 février 2020 au Journal Officiel : “La délégation à la sécurité routière communique régulièrement aux piétons sur leurs droits et leurs devoirs en tant qu’usagers de la voirie. Ils sont notamment incités à ne pas utiliser leur téléphone portable en traversant compte tenu de la déconcentration induite. De même, l’usage de baladeurs musicaux doit se faire à un volume qui permette d’entendre les véhicules, notamment dans la traversée de la chaussée”. 

Concrètement, le gouvernement en appelle donc à la responsabilité de chacun, et évite de soutenir des propositions légèrement liberticides s’il en est, bien qu’elles soient proposées au nom de la sécurité.

Source : Phonandroid


Auteur
Kevin Dachez

À la rédaction, Kevin s'occupe des News. Il est tellement bon le bougre qu'on a essayé de nous le voler plusieurs fois. Bon, à chaque enlèvement on nous le ramène. Il faut dire que, malgré ses qualités, Kevin est adepte des dégradés sous Photoshop qui sentent bon la crise d'épilepsie et la rupture d'anévrisme...

Tous les articles
Auteur Kevin Dachez