Bug Windows 10 : les VPN mis à mal ?

Microsoft vient de confirmer l’existence d’un nouveau bug sur Windows 10, provoquant des pertes de certificats lors d’une mise à jour vers une version plus récente de l’OS.

Comme vous le savez probablement, Windows est régulièrement victime de nouveaux bugs au gré des différentes mises à jour. Dernièrement, Microsoft s’était toutefois illustrée en tentant d’imposer ses applications payantes. En effet, certains utilisateurs avaient constaté avec étonnement la présence de la Suite Office sur leur PC, après un simple redémarrage de leur bécane.

Mais en ce mercredi 4 novembre 2020, Microsoft confirme bel et bien l’existence d’un nouveau bug, qui provoque la perte de certificats système et utilisateur lors d’une migration vers une version plus récente de l’OS. De nombreux utilisateurs avaient signalé ce problème depuis le début de semaine.

Seulement quelques utilisateurs concernés

Comme le précise Microsoft, il y a en effet un risque de perdre ces certificats lorsque l’on passe de Windows 10 version 1809 vers une version ultérieure. Néanmoins, le constructeur précise que ce bug arrive dans des conditions particulières seulement : « Les appareils ne seront impactés que s’ils ont déjà installé une mise à jour cumulative (LCU) publiée le 16 septembre 2020 ou plus tard, puis procèdent à la mise à jour vers une version plus récente de Windows 10 à partir d’un support ou d’une source d’installation qui n’intègre pas une LCU publiée le 13 octobre 2020 ou plus tard ».

La firme de Redmond poursuit et ajoute que ce bug des certificats se produit lorsque les appareils gérés sont mis à jour en utilisant « des paquets ou des supports obsolètes par le biais d’un outil de gestion des mises à jour tel que Windows Server Update Services (WSUS) ou Microsoft Endpoint Configuration Manager ». 

À lire également : Appels, SMS, notifications : comment connecter Android à Windows 10

Un retour à la précédente version de Windows conseillée

Pour rappel, la disparation des certificats est problématique, surtout dans la période actuelle où le recours massif au télétravail est de vigueur. En effet, les VPN se reposent sur ces certificats numériques pour fonctionner. Sans eux, pas de VPN. Malgré tout, il faut nuancer la gravité de la situation.

Ce bug ne concerne pas les appareils qui se connectent directement à Windows Update, soit la majorité des PC. Dans tous les cas, Microsoft travaille actuellement sur un correctif dont le déploiement est prévu dans les semaines à venir. En attendant, le géant américain conseille de revenir à la version précédente de Windows. Sachez que les versions de Windows 10 concernées par cette avarie sont les 20H2, 2004, 1909 et 1903. Et pour être sûr que votre VPN fonctionne bien, prenez-en un issu de notre sélection : ils comportent tous un « killswitch » en cas de problème…

Source : ZDNet