Bouygues Télécom : une augmentation de prix obligatoire !

Comme à son habitude, Bouygues Telecom vient de procéder à une nouvelle augmentation de ses prix, obligatoire pour ses abonnés. Les forfaits concernés proposent désormais plus de data. Mais que vous soyez satisfait ou non, vous devrez vous plier à ces tarifs.

Bouygues Telecom est malheureusement un habitué des augmentations tarifaires en catimini. Déjà en juin 2020, l’opérateur français avait discrètement boosté les prix des forfaits B&You en ajoutant de nouvelles options. En se dépatouillant un peu sur le site officiel de Bouygues, il était toutefois possible de refuser ces fonctionnalités supplémentaires et donc de rester au montant précédent.

Seulement, cette nouvelle augmentation semble inévitable. En effet, Bouygues Telecom a décidé de s’attaquer à nouveau au forfait B&You à 4,99 € avec ses 20 Go de données mobiles. À partir du 20 novembre, le forfait star de l’opérateur proposera 20 Go de data supplémentaires (dont 2 Go disponibles en Europe et 3 dans les DOM-TOM) pour un nouveau prix de 7,99 € par mois.

Comme de nombreux utilisateurs, l’ajout de ces 20 Go ne vous fait ni chaud ni froid et vous préférez peut-être vous en passer et rester au tarif habituel. Malheureusement c’est impossible, puisque cette augmentation est obligatoire. L’opérateur ne laisse aucun moyen aux clients de refuser cette nouvelle offre. Seule alternative possible, résilier son contrat dans un délai de quatre mois après la mise en service de cette nouvelle grille tarifaire.

Des pratiques présentes chez tous les opérateurs

Sans surprise, la manœuvre orchestrée par Bouygues provoque la colère légitime des abonnés, qui n’ont pas grand-chose à faire à part payer ou passer chez la concurrence. Problème, l’herbe n’est pas forcément plus verte chez le voisin. En effet, Free, SFR, Bouygues et Orange ont tous leur technique propre pour augmenter les tarifs en toute discrétion.

Chez Free par exemple, on impose de nouvelles options payantes. Certes, ces offres supplémentaires sont sans engagement, mais il revient à l’utilisateur de se manifester pour éviter de payer quelque chose qui lui a été imposé. C’était le cas de l’option YoubooxOne, une plateforme qui donne accès à des centaines de milliers de livres, de BD ou de titres de presse, le tout facturé 0,99 € par mois.

Chez SFR, on va encore plus loin en imposant une option « SFR Sécurité » vendue 3€ par mois. Là encore, l’option est activée automatiquement sur votre forfait, et il faut se rendre sur son compte depuis le site officiel de l’opérateur pour la refuser et préserver son forfait habituel. Si ces pratiques sont moralement condamnables, elles demeurent parfaitement légales en vertu de l’article L224-33 du Code de la consommation. 

En effet, un opérateur a le droit de modifier les conditions de ses forfaits mobiles (tarifs et services proposés) comme il entend, à condition que les clients soient prévenus un mois avant l’entrée en vigueur de ces nouveaux prix.

Source : Journal du Geek