News

Bouygues Telecom forcé de retirer une publicité comparative sur la 4G

Dans nos rues, les panneaux publicitaires pour la 4G fleurissent de toutes parts. Bouygues Telecom, en avance sur ses concurrents dans la couverture auprès des Français, a été sommé de retirer une publicité comparative jugée mensongère. Saisi par Orange pour motif de comparatif erroné, le tribunal de commerce de Paris s'est appuyé sur le fait que la comparaison était basée sur une estimation de la couverture fin 2013.
Dans la bataille de la communication que se livrent les opérateurs téléphoniques pour la 4G, tous les coups sont permis… enfin, c’est ce que croyait Bouygues Telecom. L’opérateur bleu et blanc a pris une confortable avance sur ses concurrents, SFR et Orange (lire notre interview du directeur d’Orange Sud-Est), dans le déploiement du réseau en exploitant la bande de fréquences jusqu’ici réservée au réseau 2G. C’est donc tout naturellement que Bouygues Telecom a profité de ce petit avantage pour comparer sa couverture avec celle de ses concurrents. « 63 % de la population couverte »… « soit « 40 millions de Français »… « 2000 villes ». L’opérateur n’hésite pas à quantifier son niveau de couverture auprès de la population et à le comparer avec ses concurrents.

[youtube id= »s9B1Axue_qE » mode= »normal » align= »center »]

Orange, qui n’a guère apprécié cette comparaison peu avantageuse, a saisi le tribunal de commerce de Paris. Le motif : les chiffres avancés dans la publicité visée ne reflètent pas l’état actuel du marché. Il s’agit en fait d’une estimation de la couverture pour la fin de l’année 2013. La publicité comparative s’appuie donc sur des hypothèses, ce qui peut induire en erreur le choix des Français (qui ont déjà du mal à se décider).

La justice a tranché en faveur d’Orange. Cette dernière a laissé 24 heures pour retirer sa publicité comparative sous peine d’une amende de 20 000 € par jour de retard.

Si vous avez déjà craqué pour un forfait 4G, n’hésitez pas à consulter notre sélection de 5 smartphones compatibles avec le réseau du futur.

Etiquettes