Blocage des sites porno : la France et l’Allemagne en tête

L’Allemagne souhaite renforcer la vérification de l’âge sur les sites pornos, afin de protéger davantage les mineurs. La mesure privilégiée par les autorités allemandes reprend celles imaginées par la France.

Vous vous en souvenez peut-être, en juin 2020, le Sénat avait fait part de sa volonté de bloquer l’accès aux sites pornographiques pour les mineurs. Le 13 juillet 2020, cette mesure a été votée par une commission mixte paritaire, avec pour résultat l’obligation pour les sites pour adultes d’instaurer un système de vérification de l’âge des utilisateurs.

Attention, il ne s’agit pas d’opter pour une simple déclaration sur l’honneur « Oui je certifie avoir 18 ans » et merci au revoir. Non. Les sites X devront intégrer de véritables procédures, entre obligations de renseigner sa carte bancaire, ou encore mettre en lien ses réseaux sociaux. Le CSA bénéficie de nouvelles prérogatives et pourra notamment assigner en justice les sites fautifs et demander aux FAI de bloquer l’accès vers ces sites. Pour l’instant, ces mesures ne sont pas encore entrées en vigueur et impossible de savoir quand elles le seront.

À lire également : Sites pornos – les Français l’affirment, ils vont contourner le blocage

L’Allemagne veut aussi protéger les mineurs des sites X 

Or, on apprend ce mardi 27 octobre 2020 que l’Allemagne s’apprête à s’engager dans une lutte similaire. En effet, les régulateurs allemands sont en train de forcer les télécoms du pays comme Vodafone ou Deutsche Telekom à imposer des blocages des DNS contre des sites comme YouPorn ou PornHub.

En bloquant les noms de domaines de ces sites pornos ultras populaires, les internautes allemands ne pourront plus accéder aux sites en tapant simplement leur nom dans un moteur de recherche. Seulement, il est possible de contourner cette mesure facilement. En effet, il suffit d’utiliser un autre fournisseur DNS ou bien d’utiliser un VPN pour visiter des sites pornographiques disponibles dans d’autres pays. Autre solution, insérer directement l’adresse IP du site X dans son moteur de recherche afin d’y accéder sans avoir recours au DNS.

porno festival
Crédits : Porno Film Festival Berlin

Des blocages inutiles pour les patrons des sites pornos

Selon MotherBoard (la division technologique du site Vice), les régulateurs allemands ciblent uniquement les plus gros sites pour adulte avec ces mesures. En d’autres termes, les sites X plus confidentiels pourront passer entre les mailles du bas résille, et des mineurs pourraient se rabattre sur ces sites.

« Protéger les mineurs des contenus pour adultes trouvés en ligne est une idée positive. Et une idée que tout le monde devrait soutenir. Mais ce qui se passe ici est plutôt une tentative de censure quelques-uns des grands acteurs du marché de l’industrie adulte, laissant des centaines de petits sites web pour adultes sans surveillance. Il nous a été demandé de restreindre l’accès à ces sites mettant en place une vérification de l’âge. Que va faire un utilisateur dans ce cas ? Choisir un autre site X gratuit non soumis à la vérification de l’âge », assure Alex Hawkins, vice-président de xHamster, l’un des plus gros sites X actuels.

Source : Gizmodo