Bitcoin & cryptomonnaies pour tous avec Coinhouse ? Interview du fondateur Manuel Valente.

Autrefois appelée Maison du Bitcoin, Coinhouse est devenu en presque 7 ans d’existence une plate-forme incontournable de l’achat et de la vente de cryptoactifs. Manuel Valente nous explique la « philosophie Coinhouse » et il répond à nos questions sur le marché actuel.

coinhouse
Manuel Valente, fondateur de Coinhouse

Pouvez-vous présenter brièvement votre parcours et Coinhouse ?

Avant l’aventure Coinhouse, j’ai été développeur, notamment dans le domaine de la cryptographie. Coinhouse a été créée en 2014, avec comme objectif de créer un lieu ou tout un chacun pourrait venir découvrir l’écosystème blockchain en France. Au fur et à mesure, nous avons évolué vers ce que nous appelons une crypto-banque, c’est-à-dire un acteur proposant des services, avant tout en ligne, autour des cryptoactifs et avec une forte composante de conseil. Un de nos principaux objectifs est la démocratisation de l’investissement en cryptoactifs en France.

Coinhouse n’est pas qu’une simple plate-forme permettant d’acheter et de vendre des cryptos. Le site propose aussi un questionnaire pour découvrir son profil avec des conseils pour investir en fonction du risque souhaité. On sent une vraie volonté de se démarquer…

Sur la plupart des plates-formes d’achat-vente de cryptoactifs, une fois votre compte créé et validé, vous vous retrouvez devant une interface relativement complexe et intimidante, et vous devez vous débrouiller avec des outils qui peuvent être dangereux à utiliser, notamment l’effet de levier, sans aucune aide. Nous prenons le parti-pris inverse : notre plate-forme est conçue pour être aussi simple à utiliser que possible, et nous fournissons de l’information riche pour que nos clients puissent gérer au mieux leur investissement: plusieurs newsletters hebdomadaires, des webinars pour expliquer en détail l’état du marché, des allocations-types mettant en avant les projets qui nous semblent les plus intéressants, et beaucoup d’autres idées en préparation. Nous sommes à notre connaissance la seule plate-forme sur laquelle il est possible de joindre par téléphone un service client en français, ou pouvoir accéder à un service Premium* pour des clients souhaitant joindre un conseiller et être accompagnés dans leurs investissements.

*Le service Premium coûte 39 €/mois, mais si vous venez de la part d’Android-MT, vous économiserez 50 € sur l’année.

Nous avons récemment fait un article très critique vis-à-vis de Christine Lagarde et sur ses déclarations condescendantes sur les cryptomonnaies (plus la vieille rengaine du « ça sert à acheter de la drogue sur le Darknet»). En 2021, cela n’est pas agaçant ?

L’inquiétude des gouvernements et des banques centrales est toujours la même : depuis les années 2000, un effort conséquent a été effectué auprès du marché bancaire pour réduire drastiquement la fraude fiscale, le blanchiment d’argent, et le financement du terrorisme. Et il ne faudrait pas que de nouveaux véhicules financiers permettent de revenir à la case départ. Il ne faut donc pas balayer d’un revers de main ces inquiétudes, et la régulation des acteurs de l’écosystème crypto est une chose nécessaire pour garantir la sécurité des clients et nous protéger contre les problèmes cités.

À l’inverse, on constate toujours un message provenant des gouvernants ou des instances internationales qui tourne autour de “La blockchain c’est formidable, mais les cryptomonnaies ne servent à rien”. Il faut donc continuer à informer sur ce point. Nous pensons que ces deux sujets sont absolument indissociables, et que la véritable richesse de l’écosystème se trouve dans les blockchains publiques, au premier rang desquelles Bitcoin et Ethereum.

Mais quand on voit de grandes institutions financières comme Deutsche Bank ou Mastercard lancer aujourd’hui des projets de paiement ou de stockage en cryptoactifs, nous pensons que ces réticences vont forcément devoir évoluer rapidement.

Que pensez-vous de la folie autour du Dogecoin et de la récente acquisition de 1,5 milliard en Bitcoin par Tesla Motors ?

La demande actuelle sur Dogecoin est malheureusement un bon indicateur du manque de connaissance de beaucoup de personnes qui entrent sur le marché. Il faut rappeler que Dogecoin est au départ une monnaie clonée sur Bitcoin pour faire une blague, qui n’a connu aucun développement depuis 2017, et dont le créateur lui-même décourage l’achat. Je ne pense donc pas qu’elle ait un avenir radieux, alors qu’il y a des projets bien plus intéressants actuellement, notamment tout ce qui tourne autour de finance décentralisée.

L’approche conseil de Coinhouse a justement pour but d’empêcher que ses clients tombent dans ce genre de panneau, en fournissant de l’information et des conseils au quotidien.

Le fait que Tesla Motors investisse massivement dans Bitcoin est une excellente chose pour l’ensemble de l’écosystème : cela légitimise les cryptoactifs comme instruments financiers à considérer dans un portefeuille de particulier ou d’entreprise et cela tire la demande fortement vers le haut.

Il est aussi intéressant de constater que, à l’instar de MicroStrategy qui a investi plus de deux milliards de dollars sur Bitcoin, la confiance dans le dollar semble s’effriter et ces entreprises commencent à transférer une partie de leur liquidité dans des produits alternatifs.

coinhouse
L’équipe Coinhouse…

Chez un de nos confrères, vous parliez avec excitation de MakerDAO et du DAI, pouvez-nous en dire un peu plus en langage profane ?

Encore aujourd’hui, vous pouvez aller au Crédit Municipal et mettre en gage une montre ou un bibelot en échange d’un montant en euros correspondant, à charge pour vous ensuite de rembourser ces euros quelques mois plus tard pour récupérer l’objet. MakerDAO, c’est la même chose, sauf qu’au lieu de mettre en gage un objet, vous mettez en gage des ethers, l’actif de la blockchain Ethereum, en échange d’un actif dont le cours est fixe par rapport au dollar, le DAI.

Ce projet est en fait le tout premier qui a permis d’investir activement ses cryptoactifs et non pas seulement de les conserver en attendant que le cours monte, tout en fournissant à l’ensemble du marché un actif stable, le DAI, qui est aujourd’hui utilisé par la grande majorité des projets de finance décentralisée. Je pense d’ailleurs qu’il a encore beaucoup de potentiel.

Coinhouse : le bon choix pour vos cryptomonnaies

Vous avez envie de faire vos premiers pas dans la cryptomonnaies mais vous ne savez pas par où commencer ? Pourquoi ne pas commencer par le site Coinhouse ? Cette société enregistrée auprès de l’Autorité des Marchés Financiers permet d’acheter du Bitcoin et 16 autres cryptomonnaies, mais aussi de stocker ses investissements gratuitement sur ses serveurs sécurisés. Le site propose une interface claire, des conseils et une assistance téléphonique en français, et c’est par ici que ça se passe »

bitcoin


Laisser un commentaire