Bien choisir son nouveau smartphone : les 5 critères principaux

Pas facile de se choisir un nouveau smartphone en 2020 : entre les marques « connues » (Samsung, Sony, etc.) et les marques chinoises très agressives (Honor, Xiaomi), le choix n’aura jamais été aussi vaste. En fonction de votre utilisation et de votre budget, nous avons mis en avant 5 critères principaux. À vous de trouver le bon équilibre…

► L’écran (et donc aussi la taille)

L’écran du smartphone détermine aussi sa taille. Grand écran = grande taille. Logique. Les smartphones sont de plus en plus grands pour permettre de jouer, mais aussi de regarder des vidéos plus confortablement. Le problème c’est que plus un appareil est gros et plus il est compliqué de l’utiliser à une main. Même avec de grandes paluches, il devient compliqué d’utiliser les appareils avec un écran de plus de 6 pouces de diagonale (15,2 cm). L’autre problème c’est que les smartphones compacts sont rares et ne sont même plus vraiment « compacts ». Même si le Pixel 4, le Samsung Galaxy S10e ou le Xiaomi Mi 9 SE proposent des dimensions réduites (respectivement 5,7 – 5,8 et 5,97 pouces), on peut difficilement les qualifier de « compacts ».

Il n’en sont pas moins intéressants pour les utilisateurs allergiques aux planches à voile (plus de 17 cm de diagonale). Concernant la technologie utilisée, nous l’avons déjà dit ici, mais il vaut mieux un bon IPS qu’un mauvais OLED. La technologie OLED (ou AMOLED) est censée donner de meilleurs résultats sur le contraste tout en économisant l’énergie (puisque les pixels qui apparaissent noirs à un moment donné sont en fait « éteints »). Pourtant la technologie LCD IPS fait parfois des merveilles. Il suffit de regarder certains appareils low-cost de chez Xiaomi. Fiez-vous aux tests sur Internet (comme les nôtres) pour connaître l’impression de spécialistes qui voient défiler des écrans différents tous les jours.

taille smartphone
Certains constructeurs ont compris qu’une partie des utilisateurs préfèrent les smartphones plus petits. De là à les appeler « compacts »…

► Les performances

C’est un critère important puisqu’en fonction de la puce utilisée, le prix d’un appareil peut doubler. Les puces haut de gamme comme les Snapdragon de la série 8 (845, 855, 855 Plus), les Exynos de la série 9 (9820, 9825, etc.) et les HiSilicon Kirin utilisées par Honor et Huawei (970, 980, etc.) constituent le haut du panier, mais on obtient d’excellents résultats avec les seconds couteaux comme le Snapdragon 730G moins cher et taillé pour le jeu ou le 665, très économe en énergie. Tout dépend de ce que vous voulez faire avec votre téléphone. Si vous êtes un fan de technologie qui joue beaucoup et qui utilise fréquemment le multitâche ou les applis lourdes (montage vidéo, 4K, etc.), il vous faudra un appareil puissant avec une puce de compétition. Si vous utilisez votre téléphone pour Candy Crush, Facebook, WhatsApp et regarder Netflix, le choix d’une puce moins onéreuse est une idée maligne ! De même, ne croyez pas qu’un appareil avec 8 Go de RAM est deux fois mieux qu’un appareil avec « seulement » 4 Go. Faites confiance au constructeur : il sait quelle quantité de mémoire vive ajouter (un peu plus que votre cousin de 13 ans qui joue à Fortnite)…

855
Avez-vous vraiment besoin d’une puce très chère ?

► La partie photo

C’est sans doute la partie la plus complexe, car il existe autant d’utilisateurs que de types d’utilisation : Instagrameuse qui ne jure que par les selfies, photographe en herbe qui cherche un appareil photo « bis », randonneur qui veut prendre des photos d’animaux et de paysages ou fêtard qui veut garder un souvenir de chacune de ses beuveries…

La mode du moment est à la caméra multiple. Comme il n’est pas facile de mettre une optique complexe dans une épaisseur de moins de 1 cm, les fabricants multiplient les objectifs dédiés : un principal « tout terrain » avec un grand-angle, un objectif secondaire pour corriger la profondeur de champ (avec un effet de flou en arrière-plan), un ultra grand-angle qui prend des photos avec une grande amplitude (la grande mode du moment). Viennent ensuite les objectifs un peu plus haut de gamme comme le zoom optique x2, x3 ou x5, l’objectif macro pour prendre des clichés de très près (insecte, fleur, bonbon, etc.) Chaque appareil du moment propose une combinaison de ces objectifs (même s’il existe des exceptions comme les Pixel 4). Mais attention tous ne se valent pas. Un ultra grand-angle n’en fait pas un autre surtout si on compare celui d’un appareil à 850 € à celui d’un appareil à 200 €. Encore une fois, il faudra regarder les avis des experts et voir avec votre budget.

photo nokia
1, 2, 3 capteurs ? Le Nokia 9 PureView en propose 5 ! Pourquoi pas ?

► La batterie

Les smartphones ont fait beaucoup de progrès ces dernières années de ce côté. Plus dans la rapidité de la charge que dans l’autonomie pure, mais tout ça va dans le bon sens. Encore une fois, il faudra regarder les tests, mais sachez que la « taille » de la batterie généralement exprimée en mAh (milliampère par heure) ne veut pas dire grand-chose en soi. Car outre la fréquence d’utilisation et la sollicitation de l’écran, certaines puces consomment plus que d’autres et la taille de l’écran (tout comme sa sollicitation) est un facteur très important. C’est ainsi qu’avec une batterie de 4000 mAh, certains smartphones peuvent durer 3 jours alors que ce sera une journée pleine pour d’autres… Attention, certains fabricants intègrent des charges rapides de 30W dans leur smartphone tout en mettant un chargeur 18W dans la boîte. C’est rare, mais ça arrive. En 2020, oubliez les appareils avec une prise micro-USB : le USB-C est devenu le nouveau standard de l’industrie. Il charge plus rapidement, propose des transferts de données plus rapides et vous ne vous tromperez jamais au moment de le brancher, car il est réversible.

charge rapide
La charge rapide change la vie. Plus besoin de rester 1 heure à côté de votre appareil pour récupérer quelques malheureux %… Les meilleurs élèves gagnent maintenant 60 % en 30 min.

► La partie logicielle

Ici c’est plus une question de goût. Certains aiment bien l’expérience Android pure (Android One et les surcouches de Asus, Wiko, OnePlus ou Sony qui restent proches de l’esprit original) alors que d’autres préfèrent les surcouches très modifiées (ColorOS de Oppo, Flyme de Meizu et le MIUI de Xiaomi dans une moindre mesure). Au final, il s’agit quand même d’Android : ce sont juste les menus et certaines fonctionnalités qui ont des noms différents. Même si vous passez d’un extrême à l’autre, vous vous ferez à votre nouvel environnement assez rapidement. À la rédaction ce sont celles de Samsung (One UI), OnePlus (OxygenOS) et Android One qui sont les plus aimées.

soft android
La surcouche One UI 2 de Samsung est très appréciée…

► BONUS : Les petits détails

  • Les plus petits détails sont parfois importants. La prise jack est par exemple primordiale pour certains utilisateurs. Habitude d’utilisation, rejet du Bluetooth ou peur d’un résultat sonore en deçà du filaire, le jack cristallise les tensions entre mélomanes.
  • Avec une prise jack, pas de certification IP68. Nous vous en avions déjà parlé : même si c’est une fonctionnalité intéressante, l’étanchéité n’est pas une assurance vie et est réservée aux appareils les plus chers. À vous de voir si ça vaut le coup (et le coût !).
  • La présence d’une puce NFC n’est pas indispensable…sauf pour ceux qui veulent utiliser le paiement sans contact avec leurs appareils (pour les transports en commun en France, c’est encore compliqué).
  • La compatibilité dual SIM est aussi un plus et même les appareils « low cost » sont maintenant compatibles. Pratique d’avoir une SIM française et un autre emplacement disponible lorsque vous voyagez ! L’eSIM se développe (une SIM soudée au téléphone), mais attention d’avoir un fournisseur qui propose cette fonctionnalité.
  • Nous vous avions aussi parlé de la quantité de mémoire de stockage disponible sur votre appareil. 64 Go c’est limite à condition de pouvoir l’étendre avec une carte micro SD… sauf que ce n’est pas tout le temps possible. À voir selon votre utilisation. 128 Go peut paraître vaste pour ses photos, ses 25 applis et ses 3 jeux, mais ça l’est beaucoup moins si vous prenez souvent des vidéos en 4K…
  • Dans la boîte de votre appareil, on peut trouver pas mal de trucs sympas : un chargeur « rapide » (ou pas), des écouteurs, un adaptateur USB-C/jack (si votre appareil n’en propose pas) et même parfois une coque de protection. Pas besoin de l’acheter comme ça !