Bansky : le Bitcoin accepté pour la prochaine grosse enchère

La prestigieuse maison d’enchères Sotheby’s se convertit au Bitcoin et à l’Ethereum. Les deux cryptomonnaies seront désormais acceptées comme moyen de paiement.

Sotheby’s, maison d’enchères prestigieuse, est la toute première à accepter à des cryptomonnaies comme moyen de paiement. Le Bitcoin et L’Ethereum pourront donc être utilisées pour participer à la vente d’œuvres physiques. La première enchère à accepter ces devises virtuelles aura lieu le 12 mai 2021 à New York et elle sera dédiée à un artiste renommé : Bansky.  

Sotheby’s met donc aux enchères le tableau Love is In The Air de l’artiste britannique, pour un prix estimée entre 3 et 5 millions de dollars. Comme le précise l’institution, « l’acheteur et l’artiste auront la possibilité de traiter dans une cryptomonnaie ou une devise fiduciaire ». Seulement, vous vous en doutez, il faut éviter prendre les fluctuations du cours de ces deux cryptomonnaies, sans parler de la transaction et de la conversation des devises.

Pour assurer à l’acheteur et à l’artiste que l’opération se passera sans accroc en cas de paiement de Bitcoin ou en Ether, Sotheby’s s’est associé à Coinbase, le plus gros site d’achat et de vente de cryptomonnaies au monde. La plateforme, qui est récemment entrée en bourse, va donc aider la maison d’enchères à gérer ces paiements d’un genre nouveau.

À lire également : Gare à vos Bitcoins, la mafia fera tout pour les avoir !

bansky
Crédits : Love is in The Air / Bansky

Les NFT et les cryptomonnaies séduisent le monde de l’art

Notez toutefois qu’il s’agit d’une étape logique pour la maison d’enchères, qui avait organisé la vente d’un NFT de l’artiste Pak adjugé pour la coquette somme de 16 millions de dollars. Pour rappel, les NFT sont des jetons virtuels uniques basés sur la technologie Blockchain. Chaque NFT est unique et il fait office de certificat d’authenticité numérique inviolable. En d’autres termes, il permet de garantir l’origine d’un objet numérique. Grâce aux NFT, de nombreuses personnes qui étaient devenues des mèmes à leur insu sont devenues riches.

Sans surprise, les NFT comme les cryptomonnaies séduisent particulièrement le monde de l’art et des enchères, qui voient en eux un moyen efficace d’attirer de nouveaux acheteurs avec de gros portefeuilles numériques. Et la stratégie semble porter ses fruits, à l’instar de MetaKovan, un acheteur qui a déboursé près de 69,3 millions de dollars pour une œuvre numérique de Beeple. Ironie du sort, cet acheteur est un investisseur d’un fonds financier spécialisé dans les NFT. La boucle est bouclée n’est-ce-pas. Nous tenons à vous rappeler que le cours de Bitcoin et de l’Ethereum se sont cassés la figure récemment, c’est donc l’occasion idéale pour investir ! Pour ce faire, nous vous invitons à faire appel au français Coinhouse, un acteur reconnu enregistré auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF).

Source : Le Figaro


Laisser un commentaire