Arrêt de Firefox OS : une opportunité pour Ubuntu Touch ?Android MT
Accueil > Les News Android > Arrêt de Firefox OS : une opportunité pour Ubuntu Touch ?

Arrêt de Firefox OS : une opportunité pour Ubuntu Touch ?

Par Yann Peyrot

Annoncé officiellement hier, l’arrêt du développement de Firefox OS pourrait s’avérer être une opportunité en or pour un autre OS alternatif : Ubuntu Touch. BQ va d’ailleurs présenter une tablette sous cet OS lors du prochain MWC à Barcelone. Mais Ubuntu est-il une alternative Open Source solide à Android et aux OS propriétaires iOS et Windows Phone ? Eclairage.

Cette fois, c’est officiel ! Mozilla a annoncé via communiqué que Firefox OS c’est terminé. Les développeurs préfèrent se tourner vers les objets connectés et vont délaisser petit à petit le système d’exploitation pour smartphone. Le développement de Firefox OS pour smartphones s’arrêtera donc après la sortie de la version 2.6. La principale explication fournie par Firefox étant la volonté de concentrer les forces sur l’Internet des Objets. Mozilla avoue également avoir échoué dans son entreprise à construire un écosystème complet autour de son OS mobile.

Cette décision laisse en tout cas la voie libre au principal concurrent de Firefox OS : Ubuntu Touch.

 

>> Lire l’article : Ubuntu Touch est-il meilleur qu’Android ?

 

Chez nous, c’est par l’intermédiaire de constructeurs comme BQ et Meizu qu’Ubuntu tente de percer. Pour ce faire, il capitalise sur des fonctionnalités que vous ne trouverez pas sur Android. Cette politique possède des avantages évidents, mais aussi quelques défauts.

 

Ubuntu Touch fait-il le poids ?

Les + : 

– Une interface pensée pour le tactile

– Les Scopes, alternative aux widgets

– La gestion des paramètres identiques à Android

– Le multitâche facilité

– Le lanceur d’application accessible partout

– L’écran d’accueil qui s’adapte aux habitudes de l’utilisateur

 

Les – : 

– Déroutant du fait de l’absence de touches tactiles (Home, retour, etc.)

– Un store d’applis/jeux très pauvre

– Pas de personnalisation de l’interface

– Pas d’écran de verrouillage

 

Malgré la confiance de 2 constructeurs, le futur s’annonce très compliqué pour Ubuntu. Difficile pour les « petits poucets » des OS mobiles de se tailler une part de gâteau sur un marché trusté par Android et iOS. Selon l’IDC, Android est installé sur plus de 82 % des mobiles, de par le monde. Le système de la firme à la pomme est loin derrière et s’adjuge 13,9 % de parts de marché. Les OS alternatifs, ceux considérés comme « les autres », atteignent moins de 1 %. Depuis 2012, ces derniers ont de plus en plus de mal à peser dans la balance.

Ils continuent cependant de séduire les marchés émergents où leur intégration aux smartphones permet de maîtriser les coûts de fabrication et donc les prix de vente.

 

 

Articles les plus populaires :

comments powered by Disqus

Auteur : Yann Peyrot