• Rechercher
Accueil ► News ► Decryptage ► Arnaques, smartphones irréparables, les utilisateurs en galère…

Arnaques, smartphones irréparables, les utilisateurs en galère…

Écran cassé, batterie en fin de vie, connectique usée… les raisons de vouloir réparer un smartphone sont nombreuses, et se charger soi-même de ce genre de tâche peut être synonyme de nombreuses économies. Reste que les dieux des téléphones ne sont pas forcément de cet avis et que ce qui pourrait passer pour une opération de routine peut rapidement virer au cauchemar…

Si les possesseurs de smartphones très bon marché préféreront logiquement faire l’acquisition d’un nouvel appareil plutôt que de se lancer dans des réparations dont le coût ou les modalités peuvent réserver de désagréables surprises, ce n’est pas le cas de ceux qui ont du lâcher plusieurs centaines d’euros pour acquérir leur téléphone.

Deux problèmes se posent alors, qu’il s’agisse d’une réparation d’un smartphone Android ou d’une réparation Iphone : d’abord les arnaques, ou plutôt les « coûts cachés » des réparations gérées par les constructeurs. C’est ce qui est arrivé à un ressortissant belge qui a voulu faire réparer la coque de son Samsung et qui après avoir suivi la procédure indiquée par le constructeur coréen s’est vu annoncé un tarif de 69 euros. Jusqu’ici tout va bien, le problème s’est corsé quelques jours plus tard quand la société responsable de la réparation lui a envoyé une facture d’un montant de 250 euros !

« Sur la facture, il est indiqué que l’écran avant est endommagé, qu’ils ont remplacé la batterie, qu’ils ont réinstallé la dernière version du logiciel, ce qui était déjà le cas d’ailleurs…Toute une série d’actions supplémentaires ont été faites sur le téléphone, qui manifestement était beaucoup plus endommagé que celui que j’ai donné au transporteur »

Aux dernières nouvelles notre ami belge n’avait toujours pas récupéré son smartphone.

Le deuxième problème est tout simplement que certains smartphones son quasi-impossibles à réparer. C’est le cas du Galaxy Note 10+ 5G. Selon le site iFixIt le smartphone coréen serait un vrai cauchemar à réparer. Une opération aussi simple que le changement de la batterie devient une opération de haute volée en raison de la présence de nombreux adhésifs, de colle et de câbles d’interconnexion. Apparemment extraire la batterie oblige à changer également d’autres composants qui sont perdus dans le démontage. Pour iFixIt, « Le remplacement de la batterie est plus difficile que jamais »

Changer l’écran est encore plus compliqué et oblige à démonter presque intégralement le smartphone, autant dire que l’utilisateur moyen n’a à peu près aucune chance de se lancer dans ce genre de procédure sans risquer d’y perdre son smartphone, et vu le prix dudit téléphone, le mieux est peut-être de s’adresser à un professionnel ou de faire jouer la garantie, au risque de connaître la même mésaventure que notre camarade belge cité un peu plus haut. Au final le Galaxy Note 10+ 5G récolte sur iFixIt la note de 3/10 pour ce qui est de sa « réparabilité », soit une des plus mauvaises notes attribuées à un smartphone dans le domaine. Seul point positif, les vis utilisées sont des vis cruciformes standard et non on ne sait quel format ésotérique comme c’est notamment le cas chez Apple.

-
Auteur Matthieu Ilosovic