News

Arnaque – Quelle est la taille réelle de votre mémoire ?

Il existe toujours une différence entre la taille annoncée par le constructeur et l'espace réel de stockage disponible sur votre smartphone. Si cet écart est parfois négligeable, il prend des proportions énormes chez certains constructeur, notamment chez Samsung dont le S4 se voit amputé de 46% de sa mémoire.
Floué ! C’est le sentiment que certains ont pu ressentir lorsqu’ils ont découvert que l’espace de stockage effectif était bien inférieur à ce qui était annoncé. C’est pourtant normal. Lorsqu’un constructeur annonce une capacité en Go, il s’agit de la capacité totale. Pour le Samsung Galaxy S4 (au hasard), l’espace annoncé est de 16 Go, alors qu’à l’usage, l’espace réellement disponible est légèrement inférieur à 9 Go. Ce sont donc environ 46% de cet espace qui sont inutilisables.

Où sont passés mes Go ?

L’explication est plutôt simple. Les constructeurs vous livrent leurs smartphones avec un système d’exploitation qui prend de la place. Ajoutez à cela les surcouches constructeurs qui comprennent des applications spécifiques, des thèmes et des fonctionnalités logicielles supplémentaires et vous arrivez à plusieurs Gigaoctets.

mémoire de stockage utilisable
Le blog high-tech Which s'est amusé à comparer la taille effective de stockage de plusieurs smartphones du marché

La palme du mastodonte dévoreur d’espace de stockage revient à Samsung et sa fameuse surcouche Touchwiz. Critiquée autant qu’elle est encensée, cette surcouche contient de nombreuses fonctionnalités propres aux appareils du constructeur coréen. Smartstay, Smartpause et autres fonctions intelligentes peuvent être pratiques, mais prennent de la place. C’est d’autant plus embêtant que même si vous installez une carte SD, il n’est pas toujours possible de tout y sauvegarder.

Quels sont les moins gourmands ?

Le blog high-tech anglais Which a décidé de comparer 8 des meilleurs appareils de l’année. Leur point commun ? Une capacité de 16 Go. Autre constructeur coréen et autre mauvais élève, LG et son G2. Sur les 16 Go, seuls 10 sont effectivement utilisables. Là encore, la stratégie de LG consiste à fourrer ses appareils avec une panoplie complète (pas toujours indispensable) de fonctionnalités pour séduire le grand public.

Du côté des bons élèves, on retrouve le Nexus 5. Pas étonnant quand on sait que le smartphone de Google ne possède pas de surcouche. Avec 12,28 Go disponibles sur les 16 d’origine, le Nexus 5 affiche un très honorable 77% d’espace effectivement utilisable.

Concédons-le, quand il s’agit d’optimisation, les appareils d’Apple ont souvent une longueur d’avance. C’est encore le cas ici, puisque l’iPhone 5C offre 79% d’espace utilisable.

Cette petite analyse pose tout de même une question importante sur les informations délivrées aux consommateurs. Les constructeurs qu’on ne peut accuser de mentir, nous induisent sciemment en erreur avec des informations incomplètes. Au delà de la question de l’affichage, on peut imaginer la possibilité de choisir la configuration logicielle de son appareil. A quand des smartphones avec une surcouche à la demande ?

Etiquettes