Arnaque Messenger & WhatsApp : ils se font passer pour des proches pour soutirer de l’argent

Messenger et WhatsApp font sans doute partie des applications de messagerie les plus utilisées au monde. Les deux plates-formes doivent rassembler quelques milliards d’utilisateurs. Ces derniers sont souvent ciblés par des malfaiteurs pour mettre en œuvre leurs escroqueries.

La récente forme d’arnaque comporte une méthode assez simple. Les brigands se font passer pour des proches de leurs cibles. Ils évoquent des problèmes d’argent et demandent alors un prêt pour le règlement de leurs dettes. On dénombre déjà plusieurs victimes en Belgique. Les médias flamands rapportent en effet que le nombre de plaintes pour escroquerie ne cesse d’augmenter. On a, par ailleurs, trouvé le cas d’une dame ayant perdu plus de 4000 euros à cause de ce procédé. Cette victime pensait aider sa belle-fille en donnant cette importante somme.

Face à la croissance du nombre de plaintes, les autorités belges mettent en garde les utilisateurs de WhatsApp et Messenger. Pour l’heure, aucune victime de cette forme d’arnaque n’a encore été répertoriée en France.
La pratique de ce type d’escroquerie requiert des données personnelles des utilisateurs. Les malfaiteurs peuvent avoir obtenu celles-ci au moyen d’un piratage ou avec un malware.

On rappelle l’affaire Martinelli en janvier dernier. Une vidéo à propos d’un certain Martinelli avait beaucoup circulé sur WhatsApp. La lecture de cette fameuse vidéo lançait également le téléchargement d’un malware capable de collecter des données personnelles.

D’autre part, il est possible d’identifier un malfaiteur se faisant passer pour un proche. Celui-ci utilise le plus souvent un nouveau profil ou un nouveau numéro. Lorsque l’on reçoit une communication d’un numéro ou d’un profil que l’on ne connaît pas, le réflexe à avoir est de consulter les coordonnées connues. Utiliser ces dernières pour demander confirmation auprès de la véritable personne. Ensuite, il faut reporter les arnaqueurs aux autorités dans la mesure où l’on en repère un.