Après 16 ans de prison, Netflix l’innocente !

40 ans après avoir été condamné, un homme a été innocenté grâce à un producteur ayant proposé un projet de film à Netflix.

Netflix n’est certes peut-être pas le diffuseur de contenus le plus qualitatif au monde, mais au niveau du quantitatif, difficile de prendre le service de streaming en défaut. Toujours à la recherche de nouveau sujet de série, un producteur a même réussi à faire innocenter un homme pourtant condamné à la prison.

Netflix : la réalité plus forte que la fiction

Tout commence en 1999 alors qu’Alice Sebold, une romancière américaine, publie Lucky, un livre dans lequel elle narre le viol dont elle a été victime en 1981. Étudiante à New York à cette époque, elle croit reconnaître son violeur dans la rue. Ce dernier, un certain Anthony Broadwater, est condamné à 16 ans de prison bien qu’il ait toujours clamé son innocence.

Il y a quelques années, Timothy Mucciante fleure le bon sujet pour en faire un film qu’il propose à Netflix. Le producteur s’intéresse à l’ouvrage mais, en le parcourant, quelque chose le chiffonne, comme il l’a expliqué au Daily Mail :

Le scénario était très bon, mais il n’était pas aussi fidèle au livre que je le pensais et je ne savais pas pourquoi. J’ai commencé à avoir des doutes, non pas sur l’histoire qu’Alice a racontée à propos de son agression, qui était tragique, mais sur la deuxième partie de son livre sur le procès, qui ne tenait pas debout.

Devant ses doutes, il prend même la décision radicale d’engager un détective privé pour enquêter lui aussi de son côté.

À lire également : Netflix : des pubs dans vos séries pour un abonnement moins cher ?

Streaming de vérité

Il est vrai que tout est un peu bancal dans les faits qui ont mené à la condamnation d’Anthony Broadwater. Alice Sebold le croise dans la rue, croit le reconnaître et va le dénoncer à la police. Pourtant, alors que l’Afro-américain se retrouve aligné avec 5 autres personnes au commissariat, l’écrivaine n’arrive pas à l’identifier et montre son voisin comme possible violeur. Qu’à cela ne tienne, un procès est tout de même ouvert, dure deux jours et Broadwater est condamné sur la base d’une vague analyse capillaire.

Le détective engagé par le producteur se lance donc 40 ans plus tard dans une grande enquête pour retracer les événements qui se sont déroulés le soir du viol. Il arrive ainsi à pointer du doigt les nombreuses incohérences de toute cette histoire. En 2021, Anthony Broadwater est finalement innocenté. Il aura tout de même fait 16 ans de prison mais son honneur sera enfin lavé.

Une histoire incroyable qui sera bientôt peut-être adapté en film ? Allez savoir !

Anthony Broadwater est sorti de prison en 1998, mais il n’a été innocenté qu’en 2021. Merci Netflix ! La plate-forme devrait enquêter sur l’assassinat de JFK…

Laisser un commentaire