• Rechercher
Accueil ► News ► Applis ► Applis espionnes : Google fait le ménage !

Applis espionnes : Google fait le ménage !

applis espionnes

Huit applications du Google Play Store ont été supprimées ces derniers jours. Pas de malware en vue pour une fois, mais des applications déloyales qui n’avaient d’autre but que d’espionner des personnes contre leur gré. C’est Avast qui a donné l’alerte et Google a préféré sévir…

Les applications qui espionnent les téléphones ne sont pas illégales : c’est leur utilisation qu’il l’est. Pour opérer, ces dernières doivent s’installer sur l’appareil de la victime avec des paramétrages particulier pour suivre les mouvements de la personne, enregistrer ses SMS, ses journaux d’appel, etc. Or si on peut comprendre la démarche pour un enfant ou une personne vulnérable, il faut de toute façon demander l’autorisation à la personne qui possède le téléphone.

Et comme on peut s’en douter, ces applis servent principalement à espionner son conjoint contre son gré. Jean prend le téléphone de Jeanne (ou l’inverse), installe une application d’espionnage qui va se dissimuler dans les méandres du stockage d’Android et enregistrer absolument tout ce qu’il peut. Jean connaîtra alors toute l’activité de sa femme qui ne se doutera de rien.
Et ça, c’est illégal.

Avast en partenariat avec Google

Google a donc décidé de sévir en supprimant de son Google Play Store huit applications douteuses. Selon le rapport d’Avast : «Ces applications sont contraires à l’éthique, posent des problèmes pour la vie privée des gens et ne devraient pas être sur le Play Store de Google. Elles encouragent les comportements criminels et peuvent être utilisées par des employeurs, des harceleurs ou des partenaires abusifs pour espionner leurs victimes». Il faut dire que ces apps ne cachaient pas leurs desseins avec des noms évocateurs :

  • Track Employees Check Work Phone Online Spy Free
  • Spy Kids Tracker
  • Phone Cell Tracker
  • Mobile Tracking
  • Spy Tracker
  • SMS Tracker
  • Employee Work Spy ;
  • Family Employee Monitor.

Notez que ces applis russes ont été téléchargées 140 000 fois et rien ne dit que les données enregistrées par n’ont pas été détournées pour servir d’autres projets. Comme ces logiciels espions sont «masqués» sur le téléphone de la victime, il faudra utiliser un antivirus pour les débusquer.

applis espionnes
Voilà les fonctionnalités proposées par ces applis : emplacement géographique, appels reçus, messages envoyés, photos prises, mais aussi alerte en cas de sortie d’une zone déterminée…

Comparatif VPN : le guide sélectif des meilleurs réseaux privés virtuels


Auteur
Benoît Bailleul

Grand Stratéguerre d'Android-MT, Benoît est journaliste depuis plus de 20 ans dans le domaine des nouvelles technologies. Il est aussi rédacteur en chef de plusieurs magazines liés à l'informatique (Pirate Informatique, L'officiel PC - Raspberry Pi et Les Dossiers du Pirate). Gentil comme tout, il peut se changer en Gremlin si vous venez l'embêter sur Twitter...

Tous les articles
Auteur Benoît Bailleul