News

Pourquoi nous n’aimons pas Apple (sans pour autant le détester)

android contre apple
Attention, cet article n’a pas pour but de jeter le haro sur les possesseurs d’iPhone ou d’iPad. Premièrement parce que si un appareil vous convient parfaitement, c’est celui qu’il vous faut et deuxièmement parce que nous ne sommes pas des fanboys/fangirls aveugles. On peut très bien avoir les deux types de machines comme on peut très bien avoir un PC sous Linux et un Mac. Il s’agit surtout d’expliquer les différences de philosophies entre les deux systèmes mobiles majeurs (RIP Windows Phone)...

Ces dernières années, iOS et Android se sont influencés chacun leur tout pour se ressembler de plus en plus au niveau de l’interface et des fonctionnalités. La différence se situe donc ailleurs. Android est open source. On peut faire ce qu’on veut avec son code, le modifier. Certes Madame Michu s’en moque (et elle a bien raison), mais cela donne la possibilité de changer son système (et opter pour Lineage OS ou Omnirom) et de faire ce que l’on veut avec sa machine : installer des applications non autorisées par Google, changer l’interface comme bon nous semble, etc. Et cela va plus loin avec un appareil «rooté». Cette notion de super-utilisateur héritée d’Unix permet de prendre les pleins pouvoirs sur votre appareil. Certes c’est à vos risques et périls (le root n’est pas dangereux en soi, mais une fois votre smartphone rooté, il faudra être sûr de ses manipulations), mais le sentiment de liberté est prégnant. On a l’impression de posséder l’appareil. Tout le monde n’est pas obligé d’être un bidouilleur peut-être qu’un jour vous aimeriez vous y mettre : undervolting, overclocking, flasher la ROM, supprimer des apps préinstallées, récupérer des photos effacées par erreur, déplacer des applications de la mémoire interne vers la carte SD, etc.

Apple, ce phœnix…

De son côté, Apple a révolutionné l’industrie des appareils numériques. A près être passé très prêt du dépôt de bilan dans les années 90, la firme de Steeve Jobs est maintenant côté à 350 milliard de dollars, soit autant que le PIB de la Grèce ! Avec des appareils beaux et simples à utiliser, la firme a connu un renouveau sans précédent. La clé de son succès est aussi son plus grand problème à nos yeux : iOS. Ce système est complètement fermé. Aucune modification ne peut y être apportée et il est impossible d’installer autre chose que les applis de l’Apps Store d’Apple à moins de jailbreaker la machine (ce qui annule la garantie dans certains pays). C’est en fait l’exact opposé d’Android d’autant que vous êtes aussi prisonnier des achats d’applis. Chez Android, si votre tablette Acer ne vous a pas convaincu, vous pouvez toujours acheter du Samsung la prochaine fois et garder vos applis, vos contacts, vos calendriers, etc. Chez Apple, tu rachètes le prochain iPad sinon tu perds tout : des MP3 d’iTunes aux applis en passant par votre agenda.

Un téléphone = un SMIC ?

Un dernier argument qui s’estompe avec le temps concerne le prix de ces appareils. En effet, on trouve maintenant des smartphones Android qui rivalisent avec les produits Apple en termes de coût. Certains disent que payer un SMIC pour un nouveau téléphone se justifie à cause du budget marketing et qu’après tout les gens font ce qu’ils veulent et que ces appareils haut de gamme sont des locomotives technologiques. C’est tout à fait vrai. Mais ici à la rédaction d’Android-MT nous ne pourrons jamais nous y faire. Venants tous de familles où un sou est un sou, nous ne comprenons tout simplement pas d’autant que de nos jours n’importe quel smartphone à 400 € peut faire 90% des choses qu’un autre smartphone à 1000 € peut faire. Vous êtes de notre avis ? Vous n’êtes pas d’accord ? Venez vous battre nous le dire dans le forum !