App Store : Apple fait 643 milliards de chiffres d’affaires

Alors que le procès entre Apple et Epic suit son cours, la marque à la pomme annonce d’excellents résultats pour l’App Store en 2020 : 643 milliards de dollars de chiffre d’affaires.

Tandis que le procès entre Apple et Epic Games suit toujours son cours, dévoilant au passage l’existence d’un malware sur iPhone, la marque à la pomme vient de publier les résultats financiers de l’App Store pour 2020. Comme vous vous en doutez, l’enveloppe est plutôt généreuse : 643 milliards de dollars de chiffre d’affaires. 

Cela représente une croissance de 24 % par rapport à 2019. Si l’on regarde dans le détail, 511 milliards de dollars proviennent de la vente de biens et services physiques, tandis que l’utilisation des services de paiement numérique (comme Apple Pay) ont rapporté « seulement » 5 milliards de dollars. Justement, la vente de biens et services physiques ont connu une hausse de 41%, tandis que les ventes dans les catégories des voyages et la location de voitures ont diminué de plus de 30%.

Apple profite d’ailleurs de la publication de ces excellents résultats pour rappeler que la majeure partie du chiffre d’affaires n’émane pas de la fameuse commission de 30% que la firme de Cupertino perçoit sur les applications et les services et produits vendus au sein même des applications disponibles sur l’App Store. Cette même commission qui au centre du bras de fer judiciaire entre Apple et Epic Games.

L’App Store, le paradis pour les développeurs selon Tim Cook

Pour le PDG d’Apple Tim Cook, « les développeurs de l’App Store prouvent chaque jour qu’il n’existe pas un marché plus innovant, plus résilient ou plus dynamique que l’économie des applications. Le résultat n’est pas seulement des applications incroyables pour les utilisateurs : ce sont des emplois, des opportunités, et une innovation incalculable qui alimentera les économies mondiales pour de nombreuses années à venir ». Rien que ça.

Apple assure donc être le sauveur des développeurs, en assurant qu’un développeur sur quatre a vu ses revenus augmenter en moyenne de 25% par an entre 2015 et 2020. La firme ajoute que quatre développeurs sur cinq ont suffisamment évolué pour opérer dans plus de 40 pays. Ce que veut faire comprendre Apple, c’est que cette vaste économie basée sur les applications (qui pourrait d’ailleurs atteindre les 1000 milliards de dollars d’ici 2023) doit avant tout son existence à l’App Store.

Pour Marco Arment, développeur connu pour être le directeur de la technologie pour Tumblr, est d’un tout autre avis. Pour lui, les têtes pensantes d’Apple omettent de reconnaître qu’iOS a aussi grandement bénéficié des développeurs qui ont apporté des applications et des services de haute qualité à la plateforme. Ce qui a permis de faire d’iOS une plateforme attrayante pour les consommateurs. Et vous, quel est votre avis sur la question ? Dites-le-nous dans les commentaires.


Laisser un commentaire