• Rechercher
Accueil ► News ► Applis ► Anticiper et se protéger des tremblements de terre grâce à son smartphone ?

Anticiper et se protéger des tremblements de terre grâce à son smartphone ?

seisme appli

Grâce à leur accéléromètre les smartphones seraient à même de détecter les premières secousses sismiques annonciatrices d’un tremblement de terre. Les populations concernées vivant dans des régions à risque sont invitées à participer à la collecte de données grâce à une application lancée par l’université de Berkeley, en Californie.

L’application d’alerte MyShake était en test bêta depuis plus d’un an à l’Université Berkeley de Californie, région particulièrement touchée par les phénomènes sismiques. Mise en ligne avec un système d’alerte d’urgence à distance qui fonctionne de le même modèle que les alertes Ambre ou Inondation (MyPredict) elle devrait permettre une meilleure protection des populations.

Les systèmes d’alerte précoce aux tremblements de terre permettent de détecter les premiers signes d’un tremblement de terre qui se produisent dans ce qu’on appelle «l’onde P», qui est l’onde initiale d’un tremblement de terre qui se déplace plus rapidement dans le sol que les «ondes S» plus dommageables. Ce laps de temps permettrait aux populations concernées de se mettre à l’abri plus rapidement, sans être pris au dépourvu.

La Californie est un parfait terrain d’expérimentation de cette nouvelle application, car, comme le précise un ingénieur de l’USGS (United States Geological Survey), « nous avons des capteurs sismiques répartis dans toute la Californie, en particulier dans la région de la baie et à Los Angeles. » Ceux-ci peuvent être utilisés pour la protection individuelle des populations, «si vous pouvez simplement vous mettre sous une porte ou une table de sorte que si les choses commencent à trembler, vous avez une protection autour de vous », a déclaré Steve Goodheart de Berkeley.

Comment ça marche ?

C’est grâce à l’accéléromètre, capteur présent dans la plupart des smartphones, que peut fonctionner MyShake. C’est lui qui sert à déterminer le sens dans lequel la personne tient son téléphone afin d’en adapter l’affichage. Ce capteur est aussi utilisé pour déterminer votre vitesse de déplacement lors de vos activités physiques. L’application MyShake est même capable de distinguer un mouvement normal d’une secousse sismique. Elle peut détecter un séisme d’une magnitude supérieure à 5 dans un rayon de 10 kilomètres.

Les données collectées par les utilisateurs participants sont transmises aux serveurs de l’Université de Berkeley, qui les exploitent pour parfaire leurs connaissances des phénomènes sismiques. Selon le professeur Allen, « ce système participatif devrait largement améliorer la cartographie des réseaux sismiques existants. À terme, il s’agit de perfectionner les systèmes d’alertes préventives dans les pays qui en disposent. »

Pour un fonctionnement optimal, assurez-vous d’activer les services de géolocalisation dans les paramètres de votre téléphone afin que l’application puisse savoir si vous vous trouvez dans une zone affectée et enfin posez votre téléphone sur une surface stable. L’application est disponible gratuitement pour les smartphones Android sur Google Play. Une version iOS est en préparation.


Auteur
Richard Romano

Il n'y a pas grand-chose à dire sur Richard. Bon camarade avec des odeurs corporelles limitées à leurs plus simples expressions, Richton erre à la rédaction le plus souvent à la recherche d'un Croix Bleu, d'un Stoptou ou d'un Batna. Parfois il travaille, mais trouve toujours une bonne excuse pour ne pas rendre un article à l'heure : "Mon père était bloqué à Roquefort-la-Bédoule alors j'ai dû...", "J'ai marché dans l'eau avec mes chaussettes donc..." et notre préférée "J'avais pas Internet alors j'ai envoyé des mails". Une épée.

Tous les articles
Auteur Richard Romano