Fuchsia OS : les premiers pas du nouvel OS de Google

Révélé pour la première fois en 2016, Fuchsia OS va enfin débuter sa carrière sur les Nest Hub de première génération. Pour rappel, cet OS développé de toute pièce et basé sur un nouveau noyau doit remplacer CastOS, l’OS utilisé sur de nombreux objets connectés du constructeur.

Fuchsia OS, le mystérieux nouveau système d’exploitation de Google, va enfin débuter sa carrière près de 5 ans après son annonce initiale en 2016. Comme l’a confirmé Google ce mardi 25 mai 2021, l’OS va donc débarquer sur la première génération de Nest Hub, les écrans connectés de Google. Selon les dires du constructeur, le déploiement de l’OS se fera progressivement et prendra plusieurs mois. 

Il assure d’ailleurs que cela ne modifiera aucune fonctionnalité des Nest Hub, et que la plupart des utilisateurs ne se rendront même pas compte du changement d’OS. En effet, l’expérience utilisateur restera similaire. Pourtant, il s’agit d’une étape clé dans l’histoire de Fuchsia OS, qui vient remplacer officiellement CastOS, le système d’exploitation employée sur les objets connectés de Google depuis des années maintenant. 

De plus, c’est bien la première fois que des utilisateurs lambda vont pouvoir s’essayer à Fuchsia OS. De fait, Google prouve ici que son OS créé de A à Z et basé sur un nouveau noyau Zircon (et non sur un noyau Linux) est fin prêt à être déployé et à être utilisé, en tout cas pour remplacer CastOS dans un premier temps.

À lire également : Android 12 : Google veut mieux protéger votre vie privée

Fuchsia OS ne remplacera pas Android

En effet, Fuchsia OS pourrait très bien intégrer à l’avenir d’autres appareils. Selon Google, ce « système d’exploitation sécurité, adaptable, inclusif et pragmatique » pourra notamment équiper des ordinateurs portables comme les Chromebook ou même des smartphones. Attention toutefois, Fuchsia OS n’a pas l’intention de remplacer ChromeOS ou Android.

L’OS devrait au contraire cohabiter avec les OS déjà existants de Google, et servira tout simplement de liaison entre de très nombreux appareils (smartphones, tablettes, PC portables, enceintes et objets connectés) à l’instar ce que veut proposer Huawei avec HarmonyOS. Quoi qu’il en soit, l’intégration de Fuchsia OS aux produits domotiques de Google semble donc être la première étape.

« Il n’y a pas que les téléphones et les PC. Dans le monde de l’Internet des objets, il y un nombre croissant d’appareils qui nécessitent des systèmes d’exploitation et de nouveaux runtimes, etc. Je pense qu’il y a beaucoup de place pour de multiples systèmes d’exploitation avec différentes forces et spécialisations. Fuchsia est l’une de ces choses, donc restez à l’écoute », a déclaré Hiroshi Lockeimer, chef du développement d’Android et Chrome.

Source : 9To5Google


Laisser un commentaire