• Rechercher
Accueil ► News ► Android Wear, Auto et TV: pas de surcouches constructeurs

Android Wear, Auto et TV: pas de surcouches constructeurs

Google laissera moins de latitude aux constructeurs qui ne pourront pas modifier l’interface des appareils tournant sous Android Wear, TV et Auto. Une décision qui évitera de se retrouver avec des interfaces inabouties et qui permettra des mises à jour plus rapides.

A en croire le site Arstechnica, Google a décidé de serrer la vis pour ses prochains grands projets que sont Android Wear, Auto et TV. Jusqu’à aujourd’hui, le système d’exploitation d’Android était largement personnalisable par les constructeurs avec la fameuse surcouche. On peut citer TouchWiz chez Samsung ou Sense chez HTC. Ces surcouches permettent de différencier les appareils en créant des fonctions qui ne sont pas présentes chez les concurrents.

Les choses risquent de changer. Google a laissé entendre que les produits à venir sous Android Wear, Auto et TV ne pourront pas être modifiés. Ils devront tous offrir la même interface à l’utilisateur quelque soit le constructeur derrière le produit. La personnalisation constructeur sera limitée à l’introduction de quelques services personnalisés, mais pas plus.

Une expérience utilisateur identique entre les Moto 360, LG G Watch et Samsung Gear Live

Un positionnement limpide de Google qui souhaite mettre en place une expérience utilisateur unifiée. Une bonne nouvelle pour les amateurs d’Android stock.

Ce choix entraîne une autre évolution. Google pourra mettre à jour directement les appareils, à la manière des smartphones et tablettes de la gamme Nexus. Pour Android TV, l’objectif est même de permettre des mises à jour automatique à la manière de ce qui se fait déjà sur le navigateur Chrome.

Avec cette décision, Google met un sérieux coup de vis. La firme de Mountain View se montre de moins en moins ouverte et fait le choix d’enfermer l’utilisateur dans son écosystème. Les constructeurs réfractaires n’ont, dès lors, qu’une seule alternative, développer leur propre solution logicielle à la manière de ce que Samsung a déjà fait avec son OS Tizen.


Auteur
Xavier Lacombe
Tous les articles
Auteur Xavier Lacombe