Android à la traine dans les entreprises, iOS loin devant !

D’après une étude menée par l’entreprise Good Technology, 67% des appareils mobiles en entreprise tournent sous iOS. Le monde professionnel reste donc l’un des derniers bastions où flotte l’étendard d’Apple.

Alors qu’Android s’est imposé dans le monde entier comme le système d’exploitation le plus populaire, il reste encore un domaine dans lequel Apple domine largement : l’entreprise

D’après l’étude menée pendant le second trimestre 2014 sur les 100 plus grandes entreprises américaines, par Good Technology, une société spécialisée dans la création d’applications, 67% des appareils mobiles utilisés dans le monde professionnel tournent sous iOS. Le système d’exploitation de Google doit donc se contenter de seulement 32% de part de marché. Mais Android n’est pas à plaindre quand on sait que Windows Phone doit survivre avec les 1% restant…

Une domination écrasante pour les smartphones

Mais Google n’a pas l’intention de se laisser distancer sans réagir. Ainsi, entre le premier et le second trimestre 2014, Apple a perdu 5% de part de marché sur ce secteur. Une bien maigre consolation quand iOS se vend littéralement deux fois mieux qu’Android dans les entreprises…Alors comment expliquer une telle domination?

67% des activations en entreprise tournent sous iOS

Il faut soulever ici plusieurs points. D’un côté, nous avons Apple dont la stratégie est de conquérir le coeur des CSP++ et de l’autre Google, dont le but est…de dominer purement et simplement. Apple a plusieurs cordes à son arc : l’entreprise est le seul distributeur d’iOS, elle jouit d’une excellente réputation, d’une fan base dévouée, voire acharnée.
La firme a également l’avantage de n’avoir qu’une poignée de modèles très facilement identifiables.

De l’autre côté, il y a Android. Le système d’exploitation est utilisé par le reste des constructeurs (Windows faisant exception) et chaque marque apporte avec elle plusieurs conteneurs de modèles différents… Une vraie jungle.

Nous avons donc iOS avec un modèle unique (ou presque) qui répond à tous les types de besoin, et Android, embourbé dans une guerre entre constructeurs où chaque modèle se ressemble tellement qu’on peine parfois à justifier une différence de prix entre deux smartphones de la même marque… Dès lors, il est aisé de comprendre que les entreprises privilégient la simplicité dans leur choix.

iPad tout puissant ?

Il serait trop simple de s’en tenir à cette hypothèse. Il y a fort à parier que la démocratisation de la pratique du BYOD (Bring Your Own Device) joue un rôle important dans ces résultats. Avec de plus en plus de solutions d’administration et de sécurité beaucoup d’iPhones personnels ont pu devenir de véritables outils de travail. Good Technology travaille justement dans ce domaine…

Mais là où le bât blesse, c’est lorsqu’on s’intéresse aux tablettes. Selon Good Techonology, Apple et son iPad rafle 90% des parts de ce marché. Ici, on frôle l’insolence, voire l’indécence… Comment Apple arrive-t-il à de tels résultats? Grâce au domaine de la finance qui pèse pour 40% des ventes d’iPads dans le monde professionnel. Et visiblement cet attachement à la finance n’est pas prêt de s’arrêter, puisque le mois dernier Apple à conclu un accord avec le géant IBM pour développer plus d’une centaine d’applications. La firme à la pomme est donc implantée sur ce secteur pour encore quelques années.

Dans ces conditions, Google a-t-il une chance de renverser la vapeur? Oui. Il n’y a pas si longtemps, RIM ett ses BlackBerry dominaient très largement le marché professionnel. Aujourd’hui, Apple est assis sur le trône, mais les choses bougent vite sur les terres du marché mobile.