Android Pie connaîtra plus de succès que Oreo (d’après Google)

Depuis Android 8 Oreo, le système intègre Treble qui change l’architecture de l’OS en séparant la partie «stock» de la surcouche, la partie ajoutée par les fabricants (plus les pilotes des composants, etc.) Le but est de favoriser les mises à jour.

En effet, en séparant ainsi la ROM on peut plus facilement passer d’une version d’Android à une autre : le fabricant n’étant pas obligé de faire évoluer «sa» partie et donc d’y consacrer des moyens humains et financiers. Cela favorise aussi la mise en place de nouvelles fonctionnalités en bêta qui peuvent être supprimées par la suite : bref, plus de liberté. Même si la dernière version de l’OS peine un peu à se populariser, Google pense qu’il y aura plus de smartphones sous Android 9 Pie à la fin 2019 que d’appareil sous Oreo en ce moment.

Cela viendrait du fait qu’en dehors des appareils sortis nativement sous Android 8, la mise à jour vers cet Oreo a été difficile à cause de ce fractionnement. En effet, peu de smartphone sont passés d’Android 7 Nougat à Android 8 Oreo justement à cause de ce système Treble qui devait se «greffer». Notons que tous les smartphones «Treble» (Oreo et Pie) sont capables de lancer une ROM générique et fonctionnelle indépendamment des ajouts des fabricants. À l’avenir Android 10 Q sera déployé bien plus rapidement sur tous les appareils compatibles avec Treble.

android pie treble
Avec Treble, les mises à jour seraient plus faciles. Encore faut-il avoir Treble sur son smartphone…