News

Android ne serait pas vraiment si gratuit et ouvert que cela !

Android
Android est un système d'exploitation dit ouvert, basé sur Linux et gratuit pour les fabricants. Toutefois, il semblerait que des confrères américains auraient découvert que les choses ne sont pas aussi transparentes qu'ils n'y paraissent. À tel point que Google a dû sortir de son silence pour communiquer sur le sujet.
C’est le journal The Guardian qui lâche son titre telle une bombe.  » Pourquoi Google n’est pas aussi gratuit et open source que l’on pense. » S’en suit un article qui tend à démontrer que Google ferait payer une licence appelée GMS pour « Google Mobile Services »

Android
Android n'est pas totalement gratuit pour les constructeurs !

Android est libre et gratuit, mais pas les services de Google

L’explication est la suivante, le système d’exploitation de Google est bien gratuit et Open Source. Cependant, les services tels que le Play Store, Gmail, Maps… seraient facturés. Il est question de 0.75 cent par dispositifs à hauteur de 100 000 unités, ce qui donne 75 000 dollars. Cette somme varie selon le constructeur à l’appréciation de Google. ce dernier a d’ailleurs réagi en indiquant qu’il ne facturait pas de licence pour l’utilisation des services mobiles de Google, mais ne dément pas l’existence de transactions financières. Il existe donc peut-être un arrangement entre les constructeurs et la firme de Mountain View. On sait par exemple que Microsoft perçoit jusqu’à 15 dollars sur chaque téléphone tournant sous Windows Phone.


Google semble récupérer de plus en plus de services autour de cette fameuse licence GMS.  La dernière en date est l’application Agenda. Une stratégie qui aurait d’après certains, le but de limiter des acteurs tels que Amazon qui utilise Android et le remanie pour proposer ses produits comme les Kindle Fire. Ce système ouvert ne serait donc plus qu’une façade d’après le très sérieux The Guardian. Google cadenasserait Android de plus en plus.


Source