Android et Windows : bientôt le grand mariage avec Fast Pair ?

Google et Microsoft se rapprochent encore un peu plus alors que le premier a annoncé ses plans de rendre Android plus fusionnel avec Windows.

Si on peut trouver beaucoup à redire sur les produits Apple (à commencer par leurs prix), il est difficile de prendre à défaut la complémentarité de leurs systèmes d’exploitation que ce soit ceux de leurs smartphones, smartwatchs et bien sûr ordinateurs. iOS se répond parfaitement quels qu’en soient les interlocuteurs. Concernant les PC et les téléphones sous Android, c’est un peu plus compliqué, Microsoft et Google se voyant depuis longtemps un peu trop comme des concurrents que comme des associés. Alors qu’Apple caracole aujourd’hui au plus haut de sa capitalisation boursière, les deux poursuivants ont décidé d’enterrer la hache de guerre et de faire un petit bout de course ensemble pour ne pas se retrouver trop vite distancés par la marque à la pomme.

Et le numéro complémentaire…

Associer son téléphone à un PC, ce n’est pas nouveau et on vous en parlait même déjà il y a presque deux ans. Toutefois, la chose n’était pas la plus simple au monde et pouvait même rapidement décourager ceux qui n’ont pas la patience de se lancer dans des réglages à gogo pour arriver à leur fin. Google a fait un état des lieux de l’univers technologique qui nous entoure et s’est bien rendu compte que cette comptabilité était plus qu’importante à travailler. Elle pourrait même tout changer et marquer un vrai tournant dans les écosystèmes à venir pour faciliter l’interconnexion entre les objets dits « intelligents ». C’est le constat fait par Erik Kay, vice-président des « Expériences Multi-Équipement » (c’est une traduction maison, NDLR) sur le blog de Google :

Un foyer américain moyen avait 25 appareils connectés en 2021, contre 11 en 2019. Si vous êtes comme moi, vous voulez choisir les appareils qui vous conviennent le mieux, quelle que soit la marque. Vous souhaitez également configurer et passer facilement d’un appareil à l’autre tout au long de la journée, et sans avoir à répéter la même chanson ou la même tâche encore et encore.

D’où l’annonce en suivant de nouveautés pour faciliter cette communication entre les objets, et tout particulièrement ceux qui tournent sous Android et Windows. Il faut dire qu’une grande majorité d’utilisateurs dispose à la fois de l’un et de l’autre…

Le partage avant tout

Ainsi, Google se concentre aujourd’hui sur comment rendre la connexion entre les deux plus simple. Cela passera donc par l’application Fast Pair qui permettra, en connectant votre téléphone Android à votre PC Windows de configurer rapidement des accessoires Bluetooth et de synchroniser vos textos. Enfin, le partage de fichiers sera également plus intuitif et rapide avec Nearby Share. La firme de Mountain View affirme ainsi travailler en ce moment même avec Acer, HP et Intel pour rendre le système effectif pour la fin de l’année. Plus de synergie donc à venir pour les utilisateurs amoureux d’immédiateté et de simplicité.

An HP Windows PC laptop next to a phone showing Nearby Share as a feature for sending files

Une nouvelle main tendue vers les interfaces Windows après l’annonce il y a quelques semaines aux Game Awards qu’il serait bientôt possible de jouer aux jeux Android sur PC sous Windows 10 et 11 grâce à l’application Google Play Games qui sera lancée en 2022. Comme le Xbox Game Pass, elle vous permettra de continuer sur votre ordinateur une partie commencée sur votre téléphone et vice et versa.

Comme quoi, l’apparition d’un ennemi commun donne parfois naissance à des alliances que l’on n’aurait pas vraiment crues possibles. Tant que le consommateur en ressort gagnant, personne ne viendra s’en plaindre, même s’il sera toujours étrange pour votre serviteur de jouer à un jeu Sonic sur une console Nintendo. #RIPlaDreamcast


Laisser un commentaire