• Rechercher
Android MT ► News ► Decryptage ► Android : des malwares détectés sur sept applications du Play Store

Android : des malwares détectés sur sept applications du Play Store

malware-wantera-google

Les chercheurs en sécurité informatique de la société Wandera ont découvert un malware dans le code de 7 applications disponibles sur le Play Store.

Les chercheurs en sécurité informatique de la société Wandera ont repéré un « dropper malware » présent dans 7 applications disponibles sur le Google Play Store. Ce logiciel malveillant a pour particularité de cacher son code, le rendant indétectable pour les scanners de Google. Grâce à cette fonctionnalité, il est impossible pour Google d’empêcher l’application d’être publiée sur le marché d’applications.

Le malware qui ouvre la porte à d’autres malwares

Les 7 applications infectées ont été développées par trois équipes différentes mais offrent des fonctionnalités et services similaires. Une fois installées sur le smartphone, ces applis téléchargeaient d’autres malwares issus de sources extérieures et enterraient la victime sous une avalanche de spams publicitaires en plein écran. Et ce même quand l’application n’était pas utilisée. « Un logiciel publicitaire peut avoir un effet important sur la durée de vie de la batterie et la consommation de données », informe les experts de Wandera.

Les chercheurs de Wandera ont immédiatement alerté Google, qui a supprimé les applications infectées. Voici la liste complète de ces applis vérolées :

  • Magnifyng Glass
  • Super Bright LED Flashlight
  • Magnifier, Magnifying Glass with Flashlight
  • Super-bright Flashlight
  • Alarm Clock
  • Calculator
  • Free Magnifying Glass

Si vous avez téléchargé l’une ou plusieurs de ces applications, il est vivement conseillé de les désinstaller au plus vite. Si vous avez un antivirus sur votre smartphone, effectuez également un scan pour vous assurer de la présence ou non d’un autre malware installé à votre insu.

Comme le précise Wantera, ce malware a été repéré rapidement et n’a pas eu le temps de sévir outre-mesure. Les 7 applications infectées n’ont été téléchargé que 11 000 fois. On est loin du malware Joker qui avait infecté des applis qui comptabilisaient plus de 500 000 téléchargements

Written by Kevin Dachez