AML : la France à la traîne dans le déploiement de la technologie de localisation ?

La localisation mobile avancée est une fonctionnalité présente sur quasiment tous nos téléphones portables et qui peut sauver des vies. La France a pourtant longtemps eu du retard sur le sujet.

La première fois que l’on a vraiment mis l’AML en lumière, c’était pour un drame survenu en Italie en 2019.

Nous étions en août et Simon Gauthier, un randonneur français était victime d’un accident dans la région montagneuse et côtière du sud de Naples. Le jeune homme de 27 ans tombe dans une crevasse et appelle rapidement les secours italiens. Pourtant, au moment de donner sa position, il s’en trouve incapable puisque perdu dans l’immensité sauvage. Pas de nom de rue ici, pas de monument ou de magasin pour donner un indice sur le lieu où il se trouve.

Seul indicateur sur lequel les secouristes peuvent s’en remettre : la borne réseau sur laquelle le téléphone de la victime s’est connecté. Sauf que, dans un tel endroit dénué d’habitation, cela couvre 140 kilomètres carrés. Autant dire que leur quête équivaut alors à la recherche d’une aiguille dans une botte de foin.

Le randonneur sera finalement retrouvé mort plus d’une semaine plus tard et le fait divers défraya la chronique. Même si l’autopsie montrera que Simon Gauthier est décédé très rapidement après son accident, la question de ce manque de précision et d’outils à portée d’un service aussi exigeant dans la réaction que sont les secours italiens fit débat. Tout comme la France, le service d’urgences transalpin n’avait pas accès à l’AML.

Mais commençons par répondre à une première question : c’est quoi, l’AML ?

AML : le sigle qui sauve

AML est l’acronyme anglais d’Advanced Mobile Location, soit Localisation Mobile Avancée.
AML est l’acronyme anglais d’Advanced Mobile Location, soit Localisation Mobile Avancée.

AML est l’acronyme anglais d’Advanced Mobile Location, soit Localisation Mobile Avancée. Développé au Royaume-Uni par British Telecom, EE Limited et HTC, il s’agit d’un service de géolocalisation d’urgence présent sur quasiment tous les smartphones modernes. Il permet à toute personne appelant les secours d’envoyer automatiquement au service, par SMS et sans manipulation de sa part, les informations précises de sa position soit par GPS, soit par Wifi.

À lire également : Appels de secours : comment activer et utiliser les modes Urgence et SOS sur votre Android ?

Selon les statistiques, cela donnerait, dans 85% des cas, une information de localisation à 50m près.

Cela permet donc un grand gain de temps, d’argent et de personnel puisque la zone à couvrir est, en toute logique, beaucoup moins grande.

En 2019, tous les pays de l’Union Européenne l’avaient mis en place sauf deux : L’Italie et la France. Les États s’étant mis d’accord pour que la mise en place de l’AML se fasse sur l’ensemble des territoires membres de l’UE avant décembre 2020, qu’en est-il aujourd’hui dans l’hexagone ?

Un déploiement progressif

Il faut souvent un drame pour accélérer les choses et il faut croire que celui qui a touché le pauvre Simon Gauthier a réveillé les autorités françaises qui avaient besoin d’un rappel un peu violent pour s’atteler au problème.

Dès le 27 novembre 2019, une première expérimentation de 4 mois était lancée dans quelques départements français, dont le Nord, le Morbihan, le Var et les Alpes-Maritimes.

Ce tâtonnement a permis aux services d’urgences de se familiariser avec l’AML et d‘en prévenir les difficultés qui pourraient être liées à son fonctionnement.

L’expérience s’est donc terminée en mars 2020 et a permis le déploiement sur le territoire métropolitain national dès le 6 avril de la même année.

Tous les appels étant maintenant passés sur le 112 ou le 18 profitent aujourd’hui de la localisation mobile avancée pour faciliter les interventions.

Cela ne concerne néanmoins que les appareils sous Android pour l’instant.

La technologie GPS présente sur les smartphones ne sert donc plus seulement qu’à traquer votre livreur Uber Eats qui vous amène vos makis, mais peut maintenant aussi vous sauver la vie.


Laisser un commentaire