Amazon vous trace et se gave de vos données : protégez-vous !

« Amazon » a toujours une bonne idée d’achat à vous proposer. Il faut dire que la société a la main sur des tonnes de datas vous concernant.

Amazon est passé en quelques années de simple libraire en ligne à ogre du e-commerce membre du top 5 des géants du numérique -les tristement célèbres GAFAM- aux côtés de Google, Facebook, Apple et Microsoft.

La société de Jeff Bezos n’en finit pas de proposer des innovations censées faciliter notre expérience web et notre quotidien. Son service d’abonnement Amazon Prime offre la possibilité d’avoir les frais de port gratuit avec la livraison en un jour. Vous avez en plus accès à Prime Video et ses milliers d’heures de films et de séries et qui propose de plus en plus de programmes originaux, attaquant Netflix sur son territoire de prédilection. Tout ça pour moins de 50€ par an.

Les liseuses Kindle sont également très pratiques pour découvrir les œuvres sous format numérique.

Il y a quelques années, la compagnie américaine a même lancé Alexa, son propre assistant personnel intelligent qui, entre autres, répond à toutes nos questions et règle notre alarme matinale tout en nous faisant découvrir de la musique sur Amazon Music.

Enfin, vous trouverez également sous la houlette de l’Américain des sonnettes connectées munies d’une caméra sous le nom de Ring.

C’est bien joli tout ça et on a presque envie d’embrasser le crâne chauve de Bezos comme Laurent Blanc celui de Barthez pour le remercier de nous offrir tous ces services incroyables sans rien demander en retour.

Enfin, ça, ce n’est pas tout à fait vrai.

À lire également : Le système Android /e/ : comment exclure Google de votre vie privée

Données, données, données-moi, Jeff vous le rendra (air connu)

M. Amazon est en effet collectionneur compulsif d’un objet de moins en moins rare et à la valeur pourtant de plus en plus grande : vos données personnelles !

Et vous lui en offrez des wagons sans même vous en apercevoir. Toutes vos recherches sur le site sont collectées, tout déplacement de souris est analysé pour bien comprendre votre processus de surf sur les pages et ce qui va déclencher votre achat.

Mais, comme vu au-dessus, l’écosystème Amazon est loin aujourd’hui de ne s’arrêter qu’à son offre de e-commerce. Comme le confie Sara Nelson, directrice du programme d’exploitation des données d’entreprise du groupe des libertés civiles Privacy International, la pieuvre collectrice s’étend :

L’entreprise est en mesure de collecter d’énormes quantités de données – via sa plateforme d’achat, mais aussi via ses caméras Ring, ses assistants vocaux Alexa, ses services Web, ses services de livraison, ses services de streaming et ses nombreux autres flux commerciaux.

Demandez vos données collectées à l’entreprise et vous serez très surpris par la taille énorme que cela représente. Sachez toutefois que vous leur en avez donné le droit en acceptant la charte de confidentialité au moment d’ouvrir votre compte. Si vous ne l’avez pas lu en intégralité, on vous rafraîchit la mémoire.

Amazon peut donc collecter vos données quand vous utilisez un service de la société, quel qu’il soit. Il peut également faire la même chose de manière automatique, ce qui englobe la localisation de votre téléphone par exemple. Encore plus fort, le géant américain peut aussi, par le biais détourné de demandes de vérifications diverses, en apprendre sur vous auprès de sociétés tierces.

En croisant toutes ces données, il est facile de vous connaître sur le bout des doigts et les analystes de chez Amazon doivent probablement mieux vous connaître que votre famille et votre médecin !

Vous voulez que cesse ce harcèlement insidieux sur votre portefeuille ? Ce n’est pas aussi simple que ça.

Sortir de son Amazon de confort

La société elle-même vous permet de changer la confidentialité de certains aspects de votre expérience utilisateur.
« La société elle-même vous permet de changer la confidentialité de certains aspects de votre expérience utilisateur. »

Si vous utilisez des services Amazon, il est en effet impossible d’empêcher totalement la collecte de vos données.

Néanmoins, la société elle-même vous permet de changer la confidentialité de certains aspects de votre expérience utilisateur. Vous pouvez par exemple désactiver l’affichage des publicités personnalisées sur le site de e-commerce ainsi que la collecte des cookies pour les entreprises tiers.

Vous pouvez aussi effacer votre historique de navigation sur le site.

En ce qui concerne Alexa et Ring, une option vous permet également de réserver le même sort aux enregistrements collectés.

Enfin, solution extérieure, vous pouvez tout simplement utiliser un navigateur web qui ne collecte pas vos données et à la protection plus renforcée, que ce soit Brave ou Tor Browser par exemple.

À lire également : Sécurité, anonymat… Comment changer son adresse IP ?

La meilleure façon de ne pas voir ses données récupérées par Amazon est toutefois très simple : n’utilisez rien qui porte le pavillon de la société de Jeff Bezos et tenez-vous en le plus éloigné possible.

Une façon de faire qui est presque devenue aujourd’hui un choix politique et quasi altermondialiste !


Laisser un commentaire