Alibaba : leader en Chine, mais toujours dans l’ombre d’Amazon

Amazon est le leader mondial de l’e-commerce tandis qu’Alibaba domine le marché chinois. Cette situation dure déjà depuis plusieurs années, et on a l’impression que rien n’a vraiment changé…

Alibaba est incapable, pour l’instant en tout cas, de détrôner le géant de la Silicon Valley. De l’autre côté, la concurrence se fait de plus en plus ressentir et d’autres concepts e-commerce tels que les boutiques privées et les clubs de remises comme Clubpascher se font une place toujours plus importante dans le paysage de l’e-commerce. Mais l’entreprise fondée par Jack Ma résiste et garde jusqu’ici sa place d’outsider. Grâce à Aliexpress, ainsi que plusieurs autres services, elle suit le modèle de la firme américaine, en créant différents types de produits. Ce qui lui permet d’accroître son chiffre d’affaires au fil des ans. Suffisamment pour prétendre pouvoir détrôner l’indétrônable ?

Alibaba condamné à rester dans l’ombre d’Amazon ?

L’écart qu’il y a entre Amazon et Alibaba est juste gigantesque. Il est difficile d’imaginer ce dernier prendre un jour la première place. En plus de cela, il semble que plus le temps passe, plus le géant Américain creuse cet écart. Il diversifie ses activités et n’hésite pas à investir dans des domaines qui n’ont rien à avoir avec l’e-shopping, comme le cinéma, VOD ou encore le stockage cloud. On l’a récemment vu avec le rachat du catalogue de la MGM.

Alibaba a aussi traîné quelques casseroles sur son chemin. Déjà, on peut mentionner le problème récurent chez les sites e-commerce : les conditions de travail de leurs employés. Notamment la journée de travail de 12 heures, six jours par semaine pour laquelle le géant chinois a été beaucoup critiqué. Il a aussi dû faire face à des accusations selon lesquelles il obligeait des vendeurs à choisir comme Alibaba comme fournisseur exclusif. Autrement dit, ils n’auraient pas la possibilité de vendre leurs produits ailleurs que sur les sites du groupe Alibaba.

Tous ces sites ont plus ou moins le même mode de fonctionnement : pour y acheter des articles, il suffit de s’y inscrire et le tour est joué. Cependant, depuis quelque temps, un nouveau concept a vu le jour, il s’agit des clubs privés. Ce sont eux aussi des sites e-commerce, moins connus, certes, mais ils essaient de gratter quand même quelques parts du marché. Leur principale différence par rapport aux autres sites, c’est leur abonnement et les réductions qu’ils proposent toute l’année.

alibaba amazon
Le géant Chinois !

Comme leur nom l’indique, ce sont des boutiques privées qui, pour y effectuer des achats, exigent une durée d’engagement que vous devrez choisir lors de votre inscription. Celui-ci vous permettra d’avoir la possibilité de vous procurer des articles à des prix réduits pendant toute la durée de votre abonnement. Ils proposent aussi différents autres services selon le club. Les sites de ventes privées, par exemple, proposent la livraison gratuite à ses membres pour toutes leurs commandes. Certains clubs offrent aussi d’autres avantages : cadeau, second article gratuit pour l‘achat du premier, etc. Et ces boutiques privées pourraient bien être, pourquoi pas, les futurs leaders de ce marché.

La lune de miel entre Alibaba et le gouvernement chinois semble tellement loin

Rappelez-vous, lorsqu’Alibaba a été créé, afin de lui permettre de grandir et de devenir stable, le gouvernement chinois avait décidé de fermer son territoire à Amazon. C’est loin d’être une pratique isolée, bien au contraire. C’est d’ailleurs l’une des nombreuses choses que les États-Unis reprochent à la Chine : leur protectionnisme. Mais vu toutes les tensions qui ont eu lieu depuis quelques mois entre le pouvoir chinois et la multinationale, on se dit que les temps ont bel et bien changé.


Laisser un commentaire