• Rechercher
Accueil ► News ► «Alexa motherf*cker, do you speak it ?»

«Alexa motherf*cker, do you speak it ?»

samuel jackson alexa

Si vous trouvez la voix d’Alexa trop plate et sans saveur, sachez que vous pourrez bientôt la remplacer par la voix de Samuel Lee Jackson pour moins d’un dollar…

Bon forcément les seuls concernés sont les Anglo-saxons (même si les anglophones pourront peut-être y avoir droit), mais avouez que d’avoir un Samuel Lee Jackson qui vous donne la météo ou le trafic entrecoupé de jurons a de quoi donner envie. Il faudra débourser 4,99$ pour équiper son enceinte Echo, ou autre appareil compatible, de la voix mélodieuse d’un des acteurs américains les plus emblématiques des 20 dernières années. Notez d’ailleurs que dans un premier temps, le prix sera seulement de 0,99$. Il sera bien sûr possible de rendre Sam politiquement correct pour éviter que vos enfants n’apprennent son anglais un peu… «particulier». L’acteur ayant pour habitude de ne pas lésiner sur les gros mots.

Une première dans le domaine de la synthèse vocale

Notez que même si d’autres grands noms ont eu le privilège de prendre la place d’Alexa (Missy Elliott, Alec Baldwin,etc.), c’est la première fois qu’Amazon utilise une technologie de synthèse vocale. L’acteur n’a pas été enregistré : il s’agit d’une voix de synthèse qui copie les intonations le mieux possible. Non seulement c’est plus simple, mais c’est aussi la garantie de ne pas se retrouver avec un robot qui répète tout le temps les mêmes 20 ou 30 phrases. Les esprits chagrins qui se plaignent que les femmes sont trop représentées dans le choix des voix des assistants (avec le reproche femme=servile) vont pouvoir se détendre. Parce que vous avez déjà vu Samuel ? « Does he look like a bitch ?».


Auteur
Benoît Bailleul

Grand Stratéguerre d'Android-MT, Benoît est journaliste depuis plus de 20 ans dans le domaine des nouvelles technologies. Il est aussi rédacteur en chef de plusieurs magazines liés à l'informatique (Pirate Informatique, L'officiel PC - Raspberry Pi et Les Dossiers du Pirate). Gentil comme tout, il peut se changer en Gremlin si vous venez l'embêter sur Twitter...

Tous les articles
Auteur Benoît Bailleul