Alerte malware : Ces antivirus bidons vident votre compte en banque !

SharkBot is back ! Une équipe spécialisée dans la cybersécurité a détecté le programme malveillant dans plusieurs applications Android. Particulièrement nocif, ce cheval de Troie peut compromettre vos données personnelles bancaires.

SharkBot : le grand retour du rogueware !

Le Trojan SharkBot est l’un des systèmes les plus hostiles conçus sur Android. Il est très sournois, ce qui rend son identification encore plus complexe pour les chercheurs IT. Il avait déjà été détecté en mars 2022 dans plusieurs antivirus du Play Store, tels que Super Cleaner, Antivirus Super Cleaner, Atom Clean-Booster, Alpha Antivirus ou Powerful Cleaner.

On pensait en être débarrassés du rogueware, mais il vient de faire son “grand retour” dans plusieurs applications du Play Store : Kylhavy Mobile Security et Mister Phone Cleaner (plus de 60 000 téléchargements au total).

Ces deux apps ont déjà été supprimées par l’équipe de modération du Play Store. Mais si vous avez eu la mauvaise idée de les installer, on vous invite bien sûr à les effacer immédiatement !

À lire également : 5 conseils pour blinder la sécurité de votre smartphone Android

Sharkbot vous vole vos données d’identification !

Ce programme informatique malveillant se comporte comme un véritable parasite. Sa technique est bien rodée : injecter une fausse page de connexion lorsque l’appli bancaire officielle est lancée afin de subtiliser vos informations personnelles.

La méthode est particulièrement vile, et aussi très difficile à détecter pour l’utilisateur final puisque la page d’identification ressemble comme deux gouttes d’eau à l’originale.

La société de sécurité informatique Fox-IT affirme dans un rapport que ce malware contourne les normes de cyberpiratage traditionnelles en installant le malware de façon automatique lors de la mise à jour des applis. L’équipe est particulièrement inquiète et elle s’attend à constater plus d’applications ciblées, de pays ciblés et de changements dans Sharkbot cette année.

Cette nouvelle génération de logiciels malveillants pourrait marquer le début d’une nouvelle ère avec des programmes hostiles encore plus virulents et difficiles à détecter !


Laisser un commentaire