Addiction au porno : Êtes-vous dépendant ? Comment se libérer ?

Il est très facile aujourd’hui de devenir accro au porno mais beaucoup moins de s’en sevrer. Voici nos conseils pour vous aider à y arriver en douceur.

Au temps jadis pré-Internet, oui, le porno existait bel et bien mais il était beaucoup moins facile de poser ses yeux dessus. Quelques chaînes de télévision en passaient, on pouvait en commander des cassettes ou acheter des magazines, mais on s’exposait un peu au public. Quand Internet est arrivé, la consommation de contenus pour adulte a explosé puisque l’on pouvait « enfin » en regarder n’importe quand, n’importe où et qui plus est gratuitement ! Pour certains, en visionner est devenu une drogue à laquelle il est difficile de se couper. Il existe pourtant des méthodes pour ceux qui souhaitent retrouver un semblant d’équilibre loin du monde du X.

Détruire pour oublier

La première chose à faire est de vous débarrasser de tous vos dossiers de vidéos que vous gardez précieusement sur votre ordinateur ou sur vos disques durs externes. De cette façon, vous n’aurez plus la possibilité de regarder vos archives hors ligne. Cette première tentation, presque votre source de porno de secours, doit disparaître !

Coupez la source !

Comme dit au-dessus, c’est « la faute d’Internet » ! Une fois que l’on connaît le fautif, il est facile de s’en éloigner. Vous pouvez donc essayer le plus possible de vous couper du Web et de ses adresses aguicheuses si faciles à atteindre. Si vous n’y arrivez pas par vous-même, vous pouvez justement aller plus loin et installer un logiciel qui vous en condamnera l’accès. Même s’ils sont au départ avant tout fait pour empêcher les enfants d’aller sur des sites interdits aux moins de 18 ans, ils peuvent aussi vous servir contre votre propre addiction d’adulte. Vous devrez alors demander à une personne tierce de le configurer pour vous avec un code que vous ne connaîtrez pas. Norton Family Online propose une option gratuite pour cela, tout comme Microsoft Family Safety pour les ordinateurs sous Windows. Pour les mobiles, vous pouvez utiliser la solution de chez Qustodio.

Changer ses habitudes

Comme toutes les addictions, celle aux vidéos pornographiques peut simplement venir d’un certain ennui dans votre quotidien. Vous voulez passer le temps et, après tout, pourquoi ne pas le faire en regardant ce type de contenu puisque cela est si simple. Hélas, ce n’est pas vraiment bon pour votre santé psychologique et il est donc préconisé de trouver autre chose comme palliatif. À vous de trouver une activité qui vous apportera vraiment quelque chose de positif dans votre vie. Cherchez du côté des activités physiques ou de passions que vous avez peut-être laissées de côté à cause de votre consommation de loisirs pour adulte. Vous pouvez aussi trouver de la positivité en partageant celle de votre conjoint ou d’un ami. L’important est de retrouver une source de plaisir autre et plus impactante à votre bien-être.

Vous devez donc prendre conscience que vous perdez du temps sur les sites X.

Faites-vous aider !

Même si la démarche peut se révéler douloureuse, vous pouvez trouver un soutien auprès d’un médecin qui pourra vous accompagner dans votre envie de changement. Vous n’êtes pas le seul à souffrir de ce mal et il y a des méthodes médicales qui existent aujourd’hui. Il n’est jamais simple de partager ce genre de problème avec vos proches et amis car une gêne peut naître entre vous, tout comme une incompréhension. Un sexologue ou un psychologue, lui, vous écoutera et vous accompagnera dans votre envie de vous soigner.

À lire également : Quels sont les cinq meilleurs sites et applis de rencontre pour l’été 2022 ?

On a une autre méthode infaillible : à chaque fois que vous avez envie de regarder du porno, ouvrez plutôt Android-MT, lisez nos articles ou allez sur notre chaîne YouTube ! Ça fera du bien à tout le monde et le patron pourra acheter sa Porsche 997.

Laisser un commentaire