Accueil > Les News Android > À Paris, la première salle de cinéma en réalité virtuelle vient d’ouvrir ses portes

À Paris, la première salle de cinéma en réalité virtuelle vient d’ouvrir ses portes

Par Barbara Prose

Le concept existe déjà à Amsterdam, c’est au tour de Paris de présenter sa première expérience de cinéma en réalité virtuelle. Popcorn interdit et expérience solo au programme.

Vue de l’extérieur, la toute petite salle du PickUp VR Cinéma pourrait être un salon de coiffure du futur…ou une sorte de galerie d’art moderne au concept illisible. Quelques fauteuils ronds et blancs qui pivotent, dix places en haut, six en balcon à l’étage, des casques rectangulaires à sangle réglable et une dizaine de smartphones. C’est tout le matériel de ce cinéma d’un nouveau genre, si l’on compte en plus un routeur et un ordinateur, en lieu et place de tout l’attirail d’une salle de cinéma ordinaire.

 

VR

On sortirait presque les popcorns pour regarder les spectateurs !

Ici, le spectacle est une expérience solo et sans popcorn ajouté. En effet, difficile de consommer des friandises de cinéphile quand on a casque sur les yeux et sur les oreilles. Les spectateurs assis deviennent un spectacle pour le passant qui, du fait d’une impudique baie vitrée, peut s’amuser des mimiques des “immergés”. Lors de la projection, tous les rassemblés assistent à 3 à 5 courts métrages d’une dizaine de minutes. Les casques de réalité virtuelle employés, des Samsung Gear VR, servent de réceptacle à un smartphone Samsung Galaxy s6 dont la dalle tactile fait office d’écran. Grâce à un logiciel maison et un pilotage à distance, l’équipe de PickUp VR est parvenue à faire démarrer les séances en simultané pour l’ensemble des spectateurs, ce qui est une nouveauté.

 
Très cinéphile, l’équipe a selectionné pour sa salle de cinéma une programmation moins connotée « jeux vidéos » que ce qu’on a l’habitude de voir en VR.. Il y a LovR, une expérience musicale et graphique illustrant la rencontre amoureuse de deux êtres, The Ark, un documentaire sur l’irréductible extinction des rhinocéros blancs, Sonar, le plus abouti, une petite pépite qui vous emmène des entrailles de la terre à l’espace. Et on finit avec un étonnant slasher movie de série Z avec Ian Ziering – le blond dans la série Beverly Hills version années 90, pour les connaisseurs – où on prend sa dose d’hémoglobine en pleine face !

 

Si les films ne durent pas plus de 10mn, c’est pour plusieurs raisons. L’expérience n’étant pas encore parfaitement fluide, et les designs ayant tendance à pixeliser, les yeux fatiguent vite. Et les films en réalité virtuelle coûtent extrêmement cher. Par exemple, pour faire une séquence de 3mn de VR en marge du film Jurassic World, la production américaine a du débourser 1 million d’euro. C’est quatre à cinq fois le coût d’un film classique pour un même calibre.

 

Cinéma VR

Une spectatrice qui ne s'attendait pas à vivre une douche de sang !

Les fondateurs, Hadrien Lanvin, Brice Rocton et Camille Lopato ont eu l’idée de cette salle de cinéma en 2014. Issus de la distribution cinématographique, les trois jeunes français décident de prendre du même coup une casquette d’exploitants, co-producteurs de films et animateurs de leur propre salle de cinéma en réalité virtuelle après en avoir fait l’expérience en testant le casque Oculus Rift. Ils consacrent les six premiers mois d’existence de leur start-up à emmagasiner des contenus et font un petit tour des principaux salons de réalité virtuelle dans le monde.

La salle PickUp VR voyage…et s’exporte même à Cannes

 

 

VR

Hadrien, Camille et Brice, les fondateurs de PickUP VR Cinéma

 

Munis de leur matériel nomade, les trois créateurs du PickUp VR Cinéma se sont déplacés à New York en avril dernier, pour présenter leur installation en marge du festival de Tribeca. Ils seront bientôt à Cannes, les 15 et 16 mai prochains à l’occasion des VR Days. 35 films en réalité virtuelle seront présentés pour le Marché du Film, sélectionnés par le réalisateur Michel Reilhac, un français pionnier du genre, dont le film expérimental Viens !, en réalité virtuelle, a été présenté au Festival de Sundance en janvier dernier.

 

Notre avis :

 

Encore très expérimental et coûteux, ce cinéma VR propose des films aboutis, mais ce sont les dispositifs employés pour les regarder qui le sont moins. Pourtant, l’effet reste saisissant… Et si on vient chercher une première expérience hors du commun, on est servi. L’offre devrait s’améliorer et s’amplifier au fur et à mesure des semaines grâce à une veille permanente des sorties de films VR par l’équipe et les idées qui abondent pour améliorer l’expérience du spectateur. On félicite l’initiative, et on croise les doigts pour que très bientôt, l’on puisse apprécier les films VR en superbe définition et avec fluidité.

PickUp VR Cinéma

113, rue de Turennes, 75011 Paris

Tarif : 15 euros la séance par personne.

www.pickupvrcinema.com

 

Articles les plus populaires :

comments powered by Disqus

Auteur : Barbara Prose